Santé pour tous – Les plus démunis aidés par les offices sociaux
Publié

Santé pour tousLes plus démunis aidés par les offices sociaux

LUXEMBOURG - La quadripartite santé se réunit ce mercredi après-midi. En attendant que le tiers payant soit mis en place, «L'essentiel Online» s'est demandé comment font les pauvres pour se soigner...

Les offices sociaux peuvent aider les plus démunis à payer leurs médicaments.

Les offices sociaux peuvent aider les plus démunis à payer leurs médicaments.

Editpress

«Tout un chacun doit avoir accès aux meilleurs soins quel que soit son statut social». C'est de ce constat que les participants à la quadripartite ont réfléchi aux grandes lignes à donner à la réforme du système de santé luxembourgeois. Mais avant la divulgation des conditions de mise en place du tiers payant social, débattu en ce moment même, qu'en est-il? Quand on ne peut pas avancer ses frais de médecin au Luxembourg comment fait-on?

Dans chaque grande commune luxembourgeoise il y a un office social, actuellement au nombre de 30. Il s'agit d'un service public qui s’adresse à tous les habitants de la commune et qui peut offrir une aide financière à ceux qui sont dans le besoin. Une aide qui peut être ponctuelle, temporaire ou permanente et qui peut aider, entre autres, à payer ses frais de santé.

Le problème des traitements dentaires

«C'est assez courant que l'on donne de l'argent pour payer les visites chez le médecin ou des bons de pharmacie», explique ainsi Jean-Paul Reuter, responsable du département social de la ville de Differdange. «Par exemple, si quelqu'un va chez le médecin mais ne peut pas avancer l'argent en attendant le remboursement de la CNS, le médecin fait une facture et le patient nous l'apporte. Après une étude de son cas on décide alors de la lui payer ou non».

Toutes les demandes d'aide se font au cas par cas. L'office social peut vous aider à payer vos factures médicales, vos médicaments, vos lunettes ou encore vos traitements dentaires. «Les traitements dentaires posent problème car ils sont très onéreux, la Caisse nationale de santé n'en rembourse qu'une partie, par exemple sur 5 000/6 000 euros elle en rembourse 1 500 donc souvent les gens nous demandent de les aider et ces cas là doivent passer devant notre conseil d'administration». Une démarche qui peut prendre un peu plus de temps.

fr/L'essentiel Online

Le tiers payant social

de soins de santé, les assurés se trouvant dans une situation financière difficile auront la possibilité de demander une prise en charge directe par la voie du tiers payant des prestations de soins de santé.

La décision d’accorder à une personne la prise en charge directe sera prise par les offices sociaux tels que reformés par la loi du 18 décembre 2009 organisant l’aide sociale.

La liste des 30 offices sociaux du pays est disponible à cette adresse.

Ton opinion