Gouvernement français – Les polémiques auront eu la peau de deux ministres

Publié

Gouvernement françaisLes polémiques auront eu la peau de deux ministres

Épinglés pour des dépenses excessives, Alain Joyandet et Christian Blanc ont annoncé dimanche qu'ils quittaient le gouvernement.

En plein débat sur le train de vie des ministres, les deux secrétaires d'État ont annoncé leur démission, a annoncé dimanche l'Elysée. Le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon "ont accepté ces démissions", précise l'Elysée dans un communiqué.

Les fonctions du secrétaire d'État à la Coopération Christian Blanc seront exercées par le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, selon l'Elysée. Celles de Christian Blanc, secrétaire d'État au Grand Paris, par Michel Mercier, le ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire.

Voyage en jet à 116 500 euros

Christian Blanc avait récemment été la cible de critiques pour l'achat par son cabinet de 12 500 euros de cigares en dix mois. Jeudi, lors d'un déplacement dans l'Aveyron, Nicolas Sarkozy, interpellé par un vendeur de chocolat qui lui faisait remarquer que ses produits étaient "moins chers que des cigares", avait rétorqué: "Je vais vous dire: moi, c'est mes cigares. Moi, je ne suis pas le genre à faire ça!".

Alain Joyandet, proche du président de la République, avait lui fait l'objet de plusieurs polémiques. Il s'était rendu en jet privé à une conférence internationale en mars dernier, ce qui avait coûté 116 500 euros. Il avait été aussi épinglé fin juin par le Canard Enchaîné qui affirmait qu'il s'était "bétonné un permis de construire illégal" pour agrandir sa villa de Grimaud dans le Var.

Remaniement ministériel en octobre

Tout en considérant "que nous n'avons personnellement rien à nous reprocher", Alain Joyandet et son épouse Martine avaient annoncé dans un communiqué le 22 juin qu'ils préféraient "renoncer" à ce permis de construire, octroyé en 2009, "dès lors qu'il y a débat juridique sur la validité du permis".

Agé de 56 ans, Alain Joyandet est député de Haute-Saône depuis 2002 et maire de Vesoul depuis 1995. Ces deux démissions interviennent alors que Nicolas Sarkozy a fait savoir mercredi aux députés UMP reçus à l'Elysée qu'il procéderait à un remaniement au mois d'octobre.

lessentiel.lu avec AP

Ton opinion