Selon un sondage – Les politiques seraient à côté de la plaque

Publié

Selon un sondageLes politiques seraient à côté de la plaque

LUXEMBOURG - À l'approche des élections législatives du 20 octobre, un sondage réalisé en juin révèle un manque de confiance des résidents luxembourgeois envers leurs élus.

L'indice de confiance des résidents envers leurs élus est dans le rouge.

L'indice de confiance des résidents envers leurs élus est dans le rouge.

Editpress

À la question «les responsables politiques ont-ils compris l'ampleur des défis actuels et à venir pour le Luxembourg?», 81% des personnes interrogées répondent de manière négative. Réalisé sur 500 personnes (échantillon de population) pour le forum citoyen 2030.lu, ce sondage en dit long sur la confiance que les résidents luxembourgeois accordent à leurs élus.

Dans le détail, 35,4% des personnes interrogées répondent: «Oui, ils ont compris mais leurs réponses sont inappropriées», 33,2% pensent qu'ils «n'ont pas vraiment compris l'ampleur des défis futurs» et 12,8% estiment «qu'ils n'ont absolument pas compris». Parmi les tranches d'âges interrogées, les plus sceptiques sont les 15-29 ans et les plus de 60 ans. On constate également une différence de réponse entre les résidents luxembourgeois et les résidents étrangers. La perte de confiance est plus importante pour les premiers avec 51% de réponses négatives contre 40% pour les seconds.

Le sondage se penche également sur la nécessité de réformer le pays. À la question, «pensez-vous que le Luxembourg ait besoin de changements afin de préserver la qualité de vie et de préparer le pays face aux défis actuels et à venir?», 94,8% des interrogés ont répondu oui. Enfin, la moitié d'entre eux estiment que des changements s'imposent très rapidement et notamment pour l'éducation, l'accessibilité au logement et la gestion des finances publiques, qui constituent les trois priorités.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion