Intégration au Luxembourg: Les Portugais «ne sont pas cantonnés aux travaux manuels»
Publié

Intégration au LuxembourgLes Portugais «ne sont pas cantonnés aux travaux manuels»

LISBONNE/LUXEMBOURG – Les responsables politiques luxembourgeois ont loué l'intégration de la communauté portugaise.

par
Joseph Gaulier
(Envoyé spécial à Lisbonne)
Les résidents portugais exercent toutes sortes de professions au Luxembourg.

Les résidents portugais exercent toutes sortes de professions au Luxembourg.

«L'énorme contribution de l'immigration portugaise au développement du Luxembourg est essentielle». À l'image du Grand-Duc Henri, les officiels luxembourgeois sont unanimes pour louer l'intégration des plus de 94 000 Portugais du Luxembourg. «Leur apport est énorme», avait-il déclaré un peu plus tôt devant le président lusitanien Marcelo Rebelo de Sousa, qui avait lui-même déclaré que ses compatriotes exilés au Grand-Duché «font du Luxembourg un pays plus riche et plus fort».

Jean Asselborn (LSAP), ministre des Affaires étrangères, y est aussi allé de son couplet sur «les 50 ans de présence qui ont changé le Luxembourg de manière fondamentale». Il a voulu taire certains clichés, en affirmant que les ressortissants portugais faisaient partie «tant des cols blancs que des cols bleus, car ils ne sont pas cantonnés aux travaux manuels». Il a cité les banques et l'administration, tandis que le Grand-Duc avait évoqué le destin de Félix Braz, un Portugais devenu ministre luxembourgeois de la Justice et vice-Premier ministre.

«Ma génération a grandi entourée de Portugais»

«Ma génération a grandi entourée de Portugais», a lancé Corinne Cahen (DP), ministre de l'Intégration, qui a évoqué ces sujets avec Isabel Almeida Rodrigues, secrétaire d'Etat portugaise à l'Egalité et aux Migrations. L'intégration a été facilitée par une série d'accords, mais également par «la loi de 2009 concernant la double nationalité, qui a permis à nombre de personnes de conserver leur identité», reprend Jean Asselborn.

Des chantiers restent cependant à accomplir, Corinne Cahen évoquant la participation aux élections luxembourgeoises, Jean Asselborn notant le niveau relativement faible des échanges commerciaux.

Ton opinion

1 commentaire