Consommateur averti – «Les préados sont aptes à gérer un budget»
Publié

Consommateur averti«Les préados sont aptes à gérer un budget»

LUXEMBOURG - Prévenir le surendettement en sensibilisant les préados, c'est la tactique de l'ASBL Inter-Actions.

Dès le plus jeune âge, les enfants influent les achats des parents.

Dès le plus jeune âge, les enfants influent les achats des parents.

Editpress

«L'enfant déposera toujours une pâte à tartiner de marque bien précise dans le caddie des courses», fait remarquer Maria Greindl, directrice de l'ASBL Inter-Actions qui gère les dossiers de surendettement dans le sud du pays. C'est parce que les tout jeunes influencent les actes d'achat de leurs parents, mais aussi que l'ASBL estime qu'ils sont déjà à même de gérer un budget qu'elle les a choisis comme public cible.

«À 9-12 ans, ils font leur communion, auront peut-être leur premier GSM, note Maria Greindl. C'est aussi l'âge où leurs dépenses augmentent de façon exponentielle». Un jouet à l'effigie d'un héros de dessin-animé, «ça peut se trouver pour pas trop cher. Mais avec un jean siglé on entre dans une autre catégorie de prix!».

Pour faire du préado un consommateur averti, l'ASBL utilise l'«Eurodeo de la conso», un jeu de société créé par des pédagogues. «Ce qui surprend le plus les joueurs c'est quand ils tombent sur la case "imprévus". Là, ils se rendent compte qu'ils peuvent aussi avoir à dépenser malgré eux». Plus largement, Maria Greindl conseille aux parents de donner un peu d'argent de poche assez tôt à leurs enfants pour les responsabiliser.

Séverine Goffin

Ton opinion