Guerre en Syrie – Les premiers évacués quittent la ville d'Alep

Publié

Guerre en SyrieLes premiers évacués quittent la ville d'Alep

Près d'un millier de personnes ont déjà été évacuées d'Alep, jeudi, a indiqué un haut responsable militaire, alors qu'un premier convoi a quitté les quartiers rebelles.

EDITORS NOTE: Graphic content / Buses are seen during an evacuation operation of rebel fighters and their families  from rebel-held neighbourhoods in the embattled city of Aleppo on December 15, 2016.
A convoy of ambulances and buses left rebel territory in Aleppo in the first evacuations under a deal for opposition fighters to leave the city after years of fighting. The rebel withdrawal will pave the way for President Bashar al-Assad's forces to reclaim complete control of Syria's second city, handing the regime its biggest victory in more than five years of civil war.




 / AFP PHOTO / KARAM AL-MASRI

EDITORS NOTE: Graphic content / Buses are seen during an evacuation operation of rebel fighters and their families from rebel-held neighbourhoods in the embattled city of Aleppo on December 15, 2016.
A convoy of ambulances and buses left rebel territory in Aleppo in the first evacuations under a deal for opposition fighters to leave the city after years of fighting. The rebel withdrawal will pave the way for President Bashar al-Assad's forces to reclaim complete control of Syria's second city, handing the regime its biggest victory in more than five years of civil war.




/ AFP PHOTO / KARAM AL-MASRI

AFP/Karam Al-masri

Les premiers bus et ambulances transportant des blessés et des civils ont quitté jeudi, en début d'après-midi, le secteur de l'opposition dans la deuxième ville de Syrie. «L'opération d'évacuation a concerné 951 personnes, dont plus de 200 rebelles, ainsi que 108 blessés parmi lesquels des insurgés», a indiqué le responsable militaire.

Les véhicules, transportant essentiellement des blessés et leurs familles, sont partis du quartier d'Al-Amiriyah et se sont rendus dans celui de Ramoussa, aux mains du régime, en vue de se diriger vers l'ouest de la province d'Alep, contrôlée par les insurgés. Le convoi avançait très lentement. Il était ouvert par des véhicules du Comité international de la Croix-rouge (CICR) et du Croissant rouge syrien avec leur drapeaux, suivi par 13 ambulances et 20 d'autobus verts, selon la journaliste de l'AFP.

«Ils vont se diriger vers la province d'Alep», majoritairement sous contrôle des réfugiés, a indiqué Ingy Sedky, la porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Syrie.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion