Rome – Les prêtres donnent au Net le bon Dieu sans confession

Publié

RomeLes prêtres donnent au Net le bon Dieu sans confession

Une écrasante majorité d’hommes d'Église utilisent le Net chaque jour. Ils s'en servent notamment
pour leurs homélies.

Les cérémonies religieuses sont bonifiées grâce au Net.

Les cérémonies religieuses sont bonifiées grâce au Net.

94,7% des prêtres surfent quotidiennement sur le Net, selon une étude commune de l’Université de la Suisse italienne de Lugano et de celle de la Sainte-Croix, à Rome. Les ecclésiastiques cherchent notamment du matériel pour leurs homélies (61,5 % au moins une fois par semaine).

Ils utilisent le web aussi pour étudier (60,1 % au moins une fois par semaine), et 64,4% estiment qu’il permet d’améliorer leur formation. Si 38,6 % d’entre eux pensent que ce moyen de communication n’est pas adapté pour proposer des conseils spirituels (26,7 % le trouvent adapté), ils sont 52,5 % à le juger positivement pour diffuser le message du Christ.

Une majorité d’entre eux, 38,2 %, estiment que les possibilités d’Internet sont supérieures aux dangers qu’il représente (17,5 % sont d’un avis contraire). Même s’ils n’utilisent pas majoritairement les réseaux sociaux, les prêtres sont près de 8 sur 10 (79,1 %) à juger qu’Internet est un moyen utile pour communiquer avec les autres.

Internet est «un nouvel élément culturel et l’Église dans sa tâche évangélique doit en tenir compte», selon le cardinal Claudio Hummes, à la tête de la Congrégation pour le clergé. «Notre congrégation doit offrir des indications pastorales pratiques aussi dans le monde digital», a-t-il ajouté.

Près de 5 000 religieux ont répondu au questionnaire (1,2% du total des prêtres dans le monde) sur la base du volontariat. Cet échantillon est jugé «représentatif» par Lucio Ruiz, enseignant à la Sainte-Croix.

Ton opinion