Inflation au Luxembourg: Les prix du carburant en baisse, les remises vont disparaître

Publié

Inflation au LuxembourgLes prix du carburant en baisse, les remises vont disparaître

LUXEMBOURG – Alors que les prix de l’essence et du gazole refluent doucement, la remise à la pompe vit ses derniers jours. Mais d’autres aides ont déjà pris le relais.

par
Joseph Gaulier
Les remises de 7,5 centimes par litre vont disparaître à la fin du mois.

Les remises de 7,5 centimes par litre vont disparaître à la fin du mois.

Vincent Lescaut

Avec des prix oscillant entre 1,655 et 1,894 euro, le carburant reste cher. Mais les tarifs ont légèrement reflué ces dernières semaines. Par exemple, le 14 juin, tant le sans plomb 95 que le sans plomb 98 dépassaient la barre symbolique des deux euros, tandis que le diesel s’affichait à 1,96 euro. La baisse des cours du Brent (-19% à Londres depuis le pic du 8 juin) est atténuée par le renchérissement du dollar par rapport à l’euro, qui augmente mécaniquement le prix des produits importés.

Les prix à la pompe au Luxembourg vont cependant repartir à la hausse le 1er septembre, avec la fin de la remise de 7,5 centimes, décidée lors de la tripartite fin mars. Cette aide ne sera pas prolongée, comme elle l’avait été fin juillet, a assuré mercredi le ministère des Finances, interrogé par L’essentiel.

Le crédit impôt énergie (CIE), aussi destiné à compenser la hausse des prix de l’énergie, est désormais en place. Il est visible sur la fiche de paie de juillet à la ligne «CIE». Il concerne les salariés percevant jusqu’à 8 334 euros bruts par mois pour un temps plein, avec une indemnité allant jusqu’à 84 euros par mois, dégressive selon le niveau de rémunération. Ce crédit est payé «non pas par ménage, mais par salarié, pensionné ou indépendant» et concerne tant les résidents que les frontaliers, explique le ministère. Sa mise en place est prévue le temps du report du dernier index, soit jusqu’au 31 mars 2023.

43 commentaires