Consommation – «Les prix sont quasiment à l'arrêt» au Luxembourg

Publié

Consommation«Les prix sont quasiment à l'arrêt» au Luxembourg

LUXEMBOURG - Selon le Statec, les prix à la consommation n’ont quasiment pas augmenté le mois dernier (+0,02%) et sur un an, la hausse n'est que de 0,05%.

Les prix hors produits pétroliers ont reculé en mars.

Les prix hors produits pétroliers ont reculé en mars.

+0,53% en janvier, +0,2% en février et 0,05% en mars: «L’indice général est quasiment à l’arrêt», indique mercredi le Statec. La faute à la hausse des prix des produits pétroliers après trois mois de baisses consécutives. Le prix du mazout de chauffage a grimpé de 11,5% en mars, celui du diesel de 2,2%. Seule l’essence est très légèrement moins chère (-0,2%). Les prix des produits pétroliers restent malgré tout bien inférieurs à ce qu’ils étaient en mars 2015 (-16,1%).

Les prix hors produits pétroliers ont reculé en mars (-0,08%). La plus grosse baisse? Les fleurs (-4,4%) et les voyages à forfait (-1,1%), la Saint-Valentin et les vacances de carnaval ayant artificiellement gonflé les prix en février. Certains produits alimentaires tels les fruits, les légumes et la bière ont également vu leur prix reculer. Côté hausse, ce sont les chocolats et la viande qui coûtent plus cher mais aussi les voitures et les meubles.

Depuis le mois d'octobre, la moyenne qui détermine le déclenchement de l'indexation des salaires est en phase descendante. Une évolution qui voit, de fait, l'augmentation automatique des rémunérations s'éloigner un peu plus...

(MC/L'essentiel)

Ton opinion