Stationnement illégal – Les PV pleuvent autour de la gare de Kleinbettingen

Publié

Stationnement illégalLes PV pleuvent autour de la gare de Kleinbettingen

KLEINBETTINGEN - Depuis lundi dernier, un nouveau règlement communal en matière de stationnement a été mis en place. Résultat: les avertissements taxés se multiplient aux abords du P&R.

Nombreux sont ceux qui, depuis le début de la semaine dernière, ont eu la surprise de voir accrocher au pare-brise de leur véhicule stationné aux alentours de la gare de Kleinbettingen un sachet plastique contenant un avertissement taxé. Un «cadeau» laissé par la police grand-ducale, d'une valeur de 49 euros lié à l'entrée en vigueur d'un nouveau règlement communal sur le stationnement. Problème: ce dernier se trouve encore en phase de test et les sanctions ne devront tomber officiellement qu'à partir du 1er décembre.

«À compter de cette date, tous les automobilistes qui stationnent sur la commune de Steinfort devront avoir un disque et/ou une vignette résidentielle, indique Jean-Marie Wirth, bourgmestre de la commune (CSV), contacté par L'essentiel Online. En attendant, j'ai demandé à la police d'informer la population avec des flyers sur les modifications à venir. J'ai également pris contact avec les autorités d'Arlon pour qu'elles informent les frontaliers des changements à venir». Une mesure visant à réduire de manière drastique les stationnements sauvages observés ces derniers temps sur les trottoirs situés aux alentours de la gare de Kleinbettingen. Des stationnements liés en grande partie aux travaux actuels de la gare qui amputent de près de 25% la capacité du P&R.

Situation qui risque fortement de durer

Mais sur le terrain, cette phase préventive souhaitée par le bourgmestre ne semble pas concerner les alentours directs de la gare. Vendredi dernier, vers 12h, pas moins d'une quinzaine de véhicules se voyaient ainsi dotés d'un PV. «Dès qu'un règlement communal change, nous l'appliquons, indique de son côté la police, contactée par L'essentiel Online. De plus, la phase préventive ne s'applique qu'au stationnement résidentiel». Autrement dit, les véhicules immatriculés en Belgique et garés sur les trottoirs, sur la zone de demi-tour des bus ou sur les emplacements réservés aux CFL, sont systématiquement sanctionnés.

Une situation qui ne serait pas prête de s'améliorer. D'une part car les travaux de la gare visent à déplacer le bâtiment actuel et donc vont durer plusieurs mois. Et d'autre part par la mise en place des nouvelles conditions de stationnement dans la commune. Le texte prévoit ainsi que tout véhicule stationné sur la commune doit être équipé d'une vignette résidentielle ou d'un disque. Un stationnement gratuit et illimité dans le premier cas. Un stationnement qui ne devra pas excéder quatre heures pour les autres. Soit une limitation volontaire placée à destination des travailleurs frontaliers.

Volonté de favoriser le train

«Nous sommes en train de voir si nous ne pouvons pas augmenter la taille du P&R qui serait d'ailleurs déplacé, assure le bourgmestre de Steinfort. Mais cela dépend du ministère des Infrastructures et des autorités belges, notamment pour de ce qui est de la tarification pour les abonnements mensuels, beaucoup plus favorable au Grand-Duché qu'en Belgique. Une fois qu'un accord sera trouvé, le problème devrait disparaître en grande partie».

À noter que le Luxembourg et les autorités wallonnes étudient actuellement la mise en place d'un Schéma de mobilité transfrontalière qui devrait permettre, à terme, de favoriser l'utilisation du train entre les deux pays. Une étude qui en est, pour le moment, qu'à ces premiers balbutiements. En attendant, les frontaliers belges vont devoir trouver des places de parking disponibles s'ils ne veulent pas être amendés.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion