Avalange au Mont-Blanc – Les quatre alpinistes retrouvés saufs
Publié

Avalange au Mont-BlancLes quatre alpinistes retrouvés saufs

Les quatre alpinistes qui étaient portés disparus jeudi dans l'avalanche qui a fait neuf morts, sont vivants, deux ayant annulé leur expédition et les deux autres ayant choisi un itinéraire différent.

«Le bilan s'arrête à neuf morts. Il n'y a plus personne sur la liste des disparus. C'est une bonne nouvelle qui clôt une journée dramatique», a déclaré le lieutenant Emmanuel Vegas, du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix (Haute-Savoie). La gendarmerie croyait disparus ces quatre alpinistes -deux Britanniques et deux Espagnols- en se basant sur le listing du refuge des Cosmiques, où ils étaient censés avoir passé la nuit. «Les deux Britanniques sont allés vers le Mont-Blanc du Tacul et ont fait demi-tour sans ambition d'aller jusqu'au Mont-Blanc», échappant ainsi à l'avalanche, a expliqué le lieutenant Vegas.

Quant aux deux Espagnols, «ils avaient revendu leurs places de refuge à deux autres Espagnols, qui sont malheureusement décédés dans l'avalanche», a ajouté le lieutenant.
«C'est leurs familles qui nous l'ont expliqué», a poursuivi le militaire. L'avalanche a fait neuf morts, deux Espagnols, trois Allemands, un Suisse et trois Britanniques, dont les cordées ont été surprises par la coulée de neige à 4 000 mètres d'altitude, sur la face nord du Mont-Maudit, voie d'ascension empruntée par des milliers d'alpinistes se lançant chaque été à l'assaut du Mont-Blanc.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion