Infanticide en France – Les recherches reprennent à l'ancien domicile de la mère

Publié

Infanticide en FranceLes recherches reprennent à l'ancien domicile de la mère

Des recherches ont repris mardi matin à l'ancien domicile de la mère soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés à Villers-au-Tertre, dans le jardin où avaient été retrouvés les deux premiers corps fin juillet.

Dominique Cottrez a avoué avoir tué les huit bébés qu'elle a mis au monde et enterré dans son jardin. (AFP)

Dominique Cottrez a avoué avoir tué les huit bébés qu'elle a mis au monde et enterré dans son jardin. (AFP)

Des recherches étaient en cours mardi matin à l'aide d'une pelleteuse «pour voir s'il y a d'autres éléments, au sens large, qui peuvent être utiles à l'enquête», a indiqué une source proche de l’enquête. Dominique Cottrez, une aide-soignante de 45 ans, avait été mise en examen fin juillet pour «homicides volontaires sur mineurs de moins de 15 ans» dans la plus grande affaire d'infanticides connue en France.

L'affaire avait démarré par la découverte de deux corps de nouveau-nés dans des sacs en plastique enfouis à l'ancien domicile des parents de Dominique Cottrez, où elle a elle-même vécu jusqu'à son mariage. Six nouveaux corps avaient ensuite été découverts dans le garage de la maison où elle vivait avec son mari. Durant son audition par les enquêteurs, Dominique Cottrez avait nié avoir enterré les deux premiers enfants retrouvés sous terre, «un point important de l'enquête», avait indiqué récemment une source judiciaire.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion