Luxembourg – Les retours de l'étranger, première source d'infections
Publié

LuxembourgLes retours de l'étranger, première source d'infections

LUXEMBOURG - Pour la première fois depuis de nombreux mois, le cadre familial n'est plus la première source d'infection au Covid-19 au Luxembourg. Il s'agit des voyages à l’étranger.

Les retours de vacances de l'étranger sont nombreux en cette fin de mois d'août.

Les retours de vacances de l'étranger sont nombreux en cette fin de mois d'août.

Vincent Lescaut

Le Premier ministre Xavier Bettel n'en a pas fait mystère lors de sa conférence de presse de mercredi, le Luxembourg doit s'attendre à une hausse des infections au Covid-19 dans les semaines à venir. En cause, les retours de vacances de l'étranger. Un constat étayé par la dernière rétrospective du ministère de la Santé, fournie mercredi après-midi. Les voyages à l'étranger sont ainsi devenus la première source de contamination au Covid-19 (38,4%), loin devant le cercle familial (25,2%) et les loisirs (3,1%).

Une évolution notable considérant le fait que la source familiale était restée au premier rang pendant près d'un an. Et très largement. Les résidents ont-ils baissé la garde à l'étranger? «Il y a un effet vacances, très clairement, mais les chiffres n'augmentent pas de façon drastique. Il n'y a pas plus de risque, c'est plus une question de comportement», avait indiqué le Dr. Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé. Cette hausse importante (NDLR: fin juin, les contaminations à l'étranger ne représentaient que 6,2% des cas) est aussi due à l'effet de masse constitué par les retours de vacances.

Le taux d'incidence a doublé chez les enfants

Rappelons également que le rythme de vaccination a ralenti au fil des semaines en raison de l'absence d'un grand nombre de résidents pour cause de congés. 8 170 doses ont été administrées entre le 16 et le 22 août et 387 266 personnes présentent un schéma vaccinal complet, soit 63% de la population.

La tranche d'âge 15-29 ans possède le taux d'incidence le plus élevé avec 104 cas pour 100 000 habitants, alors que l'augmentation la plus spectaculaire concerne les 0-14 ans (+100%!). Là aussi, difficile de ne pas y voir une corrélation avec les retours de vacances, le fait que les jeunes sont moins vaccinés et les enfants pas du tout, mais également la propagation du variant Delta. Plus contagieux, celui-ci représente plus de 93,65% des séquençages au Luxembourg.

(th/L'essentiel)

Ton opinion