Lorraine – Les revenus grimpent grâce au Luxembourg

Publié

LorraineLes revenus grimpent grâce au Luxembourg

LUXEMBOURG/LORRAINE - Les revenus des foyers lorrains augmentent de 3,3% grâce aux revenus perçus par les frontaliers du Grand-Duché, selon un rapport de l'INSEE Lorraine publié vendredi.

L’INSEE Lorraine a publié vendredi un rapport sur les revenus des frontaliers lorrains du Luxembourg, bien que les données ne soient pas totalement connues. Selon leurs derniers chiffres, en 2009, le revenu fiscal moyen dans les foyers lorrains était de 19 913 euros, soit un total de 31,2 milliards de revenus. Mais, en prenant en compte les 2,3 milliards d’euros rapporté par les frontaliers du Luxembourg, le total est réévalué de 3,3% à 31,8 milliards d’euros de revenus. Le salaire moyen passe ainsi à 20 573 euros.

Le long de la frontière, la réévaluation des revenus est plus forte qu’ailleurs. Le canton de Fontoy par exemple, plutôt modeste, augmente de 22% en prenant en compte les revenus frontaliers. Le canton de Cattenom, quant à lui, devient l’un des cantons français aux revenus moyen le plus haut, avec 27 794 euros. «Pour l’heure, les collectivités nord-lorraine sont de plus en plus démunies pour faire face aux défis démographiques, urbain, économique et social posés par l’expansion du Luxembourg», indique le rapport, qui précise que du côté des frontaliers suisses, le canton de Genève reversait «environ 800 millions d’euros aux collectivités frontalières françaises, soit près de 30 fois plus» que les projets luxembourgeois en Lorraine.

L’INSEE précise enfin que certains foyers n’ayant déclaré aucun revenu peuvent être sans ressource ou entièrement actif au Luxembourg. En 2009, 11,5% des salaires de Lorraine étaient perçus au Grand-Duché, soit plus d’un pourcent d’augmentation en deux ans.

(JV/L'essentiel Online)

Ton opinion