Concerts au Luxembourg – Les salles de concert vont pouvoir redémarrer
Publié

Concerts au LuxembourgLes salles de concert vont pouvoir redémarrer

LUXEMBOURG - Une fois la loi votée, les jauges des événements vont remonter à 2 000 personnes au Grand-Duché. Les salles de concert du pays ont hâte de pouvoir redémarrer.

 Il tarde au public luxembourgeois de retrouver le live.

Il tarde au public luxembourgeois de retrouver le live.

Editpress

«C’est positif, car nous revenons au scénario de l’automne dernier. Mais cette jauge de 2 000 personnes n’est pas viable à terme, nous travaillons sur la possibilité d’aller vers des capacités plus élevées», explique Olivier Toth, directeur de la Rockhal. Si les concerts programmés en février ont été reportés ou annulés, le mois de mars verra les artistes retrouver les scènes du Luxembourg. «Nous partons pour un redémarrage jusqu’à l’été. L’automne est encore loin», annonce Michel Welter, gérant de l’Atelier.

En France, le retour des concerts debout, sans jauge, est prévu le 16 février. La reprise des tournées des artistes francophones devrait profiter aux salles luxembourgeoises. Gims (03/03) ou Vianney (17/03) sont ainsi attendus du côté de la Rockhal. «Nous préparons un concept sanitaire pour accueillir notre public dans une configuration maximale», confie Olivier Toth.

En ce qui concerne les tournées mondiales, l’incertitude demeure, et d’autres reports ne sont pas à exclure. «Nous sommes prêts à appliquer les mesures, mais nous ne maîtrisons pas le contexte international», reconnaît Michel Welter. «Le redémarrage sera progressif. Il nous faut désarmer cette peur qu’on a en nous, pour envisager de retrouver la légèreté d’avant la pandémie», ajoute-t-il. «Nous envoyons des signaux positifs aux artistes, c’est important pour notre secteur», abonde Olivier Toth, optimiste.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Ton opinion