Charité – Les SDF écossais s'habilleront en contrefaçons
Publié

CharitéLes SDF écossais s'habilleront en contrefaçons

Pour Noël, des sans-abris et des personnes sans ressources recevront des contrefaçons de vêtements de marque, saisis par la répression des fraudes et donnés à une association.

De faux sac Prada ains que de fausses chaussures de sport siglés Nike oun Adidas figureront parmi les objets distribués aux sans-abris écossais pour Noël.

De faux sac Prada ains que de fausses chaussures de sport siglés Nike oun Adidas figureront parmi les objets distribués aux sans-abris écossais pour Noël.

afp

"Des SDF et des personnes vulnérables vont porter cette année des vêtements Calvin Klein, Ralph Lauren ou Hugo Boss aux logos modifiés, grâce à un cadeau de Noël d'un million de livres de l'équipe de répression des fraudes", a indiqué la région dans un communiqué.

Des chaussures de sport Nike et Adidas, et des sacs à main Prada ont également été saisis lors de ces opérations. Au lieu de détruire les contrefaçons, les autorités locales se sont mises d'accord avec une association, His Church Charity, qui modifie les vêtements en remplaçant les logos par une étiquette avec son insigne, avant de les donner à des personnes nécessiteuses.

Partenariat concernant 25 projets

"Auparavant, nous aurions dû détruire ces marchandises contrefaites mais l'association His Church Charity remplace les logos et modifie les objets, ce qui signifie que les vêtements, les chaussures et les accessoires que nous avons saisis peuvent être utilisés à bon escient", a souligné Marie McGurk, une responsable du Renfrewshire.

Dans le cadre de ce partenariat, l'association et les autorités locales vont aussi distribuer des paquets de vêtements et de nourriture à 25 projets s'occupants de SDF dans la région. L'association a par ailleurs reçu récemment une livraison de 80 000 boîtes de poulet sauce tikka massala, qui auraient dû être détruites à cause d'une erreur sur l'étiquette. Ces boîtes ont finalement été livrées à des refuges pour personnes sans domicile fixe et pour femmes.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion