Série culte – Les Simpson sont bien les maîtres de la prédiction

Publié

Série culteLes Simpson sont bien les maîtres de la prédiction

Dans le tout premier épisode de la saison 28, Homer parle au passé du golfeur Arnold Palmer, à peine décédé.

Quelles étaient les chances que le héros jaune des Simpson parle d'Arnold Palmer au passé, seulement quelques heures après l'annonce de son décès? Infimes. Et pourtant... Dimanche dernier, dans le premier épisode de la 28e saison diffusé sur la Fox, Homer parle du célèbre golfeur au passé. Cela ne peut être qu'une simple coïncidence, le montage des épisodes se faisant plusieurs semaines à l'avance.

Face aux nombreuses réactions des internautes, le réalisateur, Al Jean, a expliqué sur Twitter qu'il aurait aimé couper cette séquence, afin que cela ne paraisse pas trop bizarre, mais que c'était trop tard. En 28 ans d'existence et bientôt 600 épisodes, Les Simpson ont plus d'une fois surpris en évoquant des faits qui ont fait la une de l'actualité bien plus tard. Voici quelques exemples.

Le scandale de la FIFA Dans cet épisode de la saison 25 diffusé en 2014, Homer est recruté pour arbitrer la Coupe du monde de foot. Le héros doit toutefois faire face à la corruption, le vice-président de la FIFA se faisant même arrêter. En mai 2015, quatorze personnes, dont neuf hauts responsables de la FIFA, ont subi le même sort.

Le boson de Higgs En 1998, soit 14 ans avant la découverte du boson de Higgs par le CERN en Suisse, Homer avait presque trouvé la bonne formule. En fait, les scénaristes avaient demandé de l'aide à un ami physicien travaillant sur le sujet.

Trump président En 2000, les scénaristes avaient déjà imaginé un monde avec Trump en politicien. Dans l'épisode, Bart peut voir le monde dans 30 ans. Sa sœur Lisa est devenue présidente, et succède à Trump, qui a laissé un bilan catastrophique.

(L'essentiel/mja)

Ton opinion