En Suisse – Les soldates vont avoir de la lingerie spéciale
Publié

En SuisseLes soldates vont avoir de la lingerie spéciale

Après quatre mois d’essais sur le terrain, les femmes incorporées sous les drapeaux, en Suisse, recevront de nouveaux sous-vêtements mieux adaptés.

Les sous-vêtements à l’essai en Suisse pourraient être utilisés prochainement en service.

Les sous-vêtements à l’essai en Suisse pourraient être utilisés prochainement en service.

DDPS

Non. Ce n’était pas un gag du 1er avril. À cette date, les forces armées suisses avaient annoncé qu’elles allaient lancer un programme de tests afin d’acquérir de nouveaux sous-vêtements pour les femmes incorporées sous les drapeaux. Cette nouvelle avait suscité un intérêt international. Des médias comme CNN ou la BBC en ont parlé. Plus de quatre mois après cette annonce, la phase de test «très sérieux» est terminée et les nouveaux dessous pour les femmes de l’armée sont choisis.

Pourquoi cela a-t-il pris tellement de temps? Des lacunes ont été détectées dans la coupe. Un insert en coton a été incorporé dans l’entrejambe, ce qui augmente le confort. Le caleçon long était apparemment un peu trop large au niveau des hanches et l’ajustement a donc été adapté, rapporte Armasuisse, le centre de compétences de la Confédération pour l’acquisition de systèmes et de matériels pour l’armée.

Lot d’été et lot d’hiver

Dans sa dotation de base, une femme à l’armée reçoit deux jeux de sous-vêtements. L’une est dite d’été et consiste en une culotte, taille basse de couleur vert olive. Pour les jours de froid, l’armée distribue une liquette à longues manches et un caleçon long, de même qu’un maillot de corps.

Pour ces tests, 200 personnes, de tout âge, ont servi de cobayes et ont participé à des essais de longue durée. Selon «Watson», ces tests ont coûté 12 000 euros.

(L'essentiel/pco/jbm)

Ton opinion