Au Luxembourg – Les stocks pétroliers pas près de s'agrandir

Publié

Au LuxembourgLes stocks pétroliers pas près de s'agrandir

LUXEMBOURG - Les projets d'installation ou d'extension de stocks pétroliers peinent à avancer dans le pays.

Le pays compte six sites de stockage: Bertrange, Leudelange, Hollerich, Dippach, Findel et Mertert.

Le pays compte six sites de stockage: Bertrange, Leudelange, Hollerich, Dippach, Findel et Mertert.

Editpress

Le Luxembourg manque de stocks pétroliers sur son territoire. À l'heure actuelle, il ne dispose que de huit jours de réserves alors que l'Autorité internationale de l'énergie en préconise 90. «Une situation qui ne peut guère durer», regrettait récemment Étienne Schneider, ministre socialiste de l'Économie. Sauf que les projets d'installation et d'extension peinent à aboutir. C'est notamment le cas au port de Mertert, où la volonté de la société Tanklux d'installer de nouvelles cuves pouvant stocker jusqu’à 150 000 m3 de produits raffinés se heurte toujours à la résistance de la commune voisine de Grevenmacher.

La réunion qui s'est tenue la semaine dernière entre les parties prenantes a été «assez houleuse», confie Léon Gloden, bourgmestre chrétien-social de Grevenmacher. «L'étude sur la question de l'impact environnemental réalisée par Tanklux élude la question de la sécurité», explique l'élu. Il entend saisir le tribunal administratif en cas d'autorisation d'exploitation. «Les travaux ne débuteront pas dans les trois ans à venir».

Le gouvernement continue pourtant à supporter ce projet. D'autres sont prévus à Hollerich, dans la capitale, ainsi qu'à Käerjeng. Concernant ce dernier, Michel Wolter, bourgmestre chrétien-social, regrette «de n'avoir aucune nouvelle depuis six ans, alors qu'un accord sous conditions avait été formulé».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion