Fraude chez UBS – Les supérieurs du trader étaient au courant
Publié

Fraude chez UBSLes supérieurs du trader étaient au courant

Kweku A., soupçonné de transactions frauduleuses au sein d'UBS et placé en détention à Londres, aurait fait part de toutes ses transactions à sa hiérarchie, selon la presse suisse.

«Il semblerait même que Kweku A. n'ait pas agi seul et de son propre chef, et l'on pourrait même avoir la surprise de voir sa responsabilité atténuée», a précisé une source proche de la banque citée par le magazine économique suisse Bilan. Selon le bimestriel, le responsable des risques au sein de la banque d'affaires, Mark Sanborn, «était potentiellement aussi au courant». Le magazine évoque aussi la responsable des risques au niveau du groupe, Maureen Miskovic, qui «pourrait être également entachée par l'affaire».

UBS avait divulgué le 15 septembre une perte de 2,3 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) à la suite d'«opérations non autorisées» d'un de ses traders, Kweku Adoboli. Cette affaire avait coûté le poste de directeur général Oswald Grübel, qui avait démissionné le 24 septembre. Les responsables de la division à l'origine de la fraude massive du trader - François Gouws et de Yassine Bouhara, codirigeants de la division Global Equities - ont par ailleurs démissionné, avait annoncé UBS, début octobre.

La banque avait averti que «les mesures disciplinaires qui s’imposent seront prises à l’encontre d'autres collaborateurs de l’unité Equities suite à cette affaire». UBS, qui doit publier ses résultats au troisième trimestre le 25 octobre, devrait à cette occasion dévoiler plus de détails sur cette affaire.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion