Les supporteurs du club croate de Split accusés d'adoption de symboles nazis

Publié

Les supporteurs du club croate de Split accusés d'adoption de symboles nazis

Les supporteurs de Hajduk Split (1re div. croate), l'un des plus grands clubs de football croates, ont été accusés lundi par la presse locale d'avoir adopté des symboles nazis.

"Nous procéderons à des vérifications (...) pour établir si la loi a été violée", a indiqué une porte-parole de la police, Marina Kraljevic Gudelj.

"Les membres de Torcida (groupe officiel des supporteurs de Hajduk) se promènent fièrement dans Split (sud) vêtus de maillots frappés de l'inscription «Hajduk Jugend», une allusion directe à «Hitlerjugend» (Jeunesses hitlériennes), s'indigne le quotidien Slobodna Dalmacija.

Sur ces maillots figure également un aigle avec dans les serres le blason de Hajduk, image identique à l'aigle nazi portant la croix gammée, selon la même source. Le T-shirt est proposé sur le site internet officiel de Torcida au prix de 80 kuna (11 euros).

Pour l'historien Tvrtko Jakovina, cité par le journal, il s'agit d'une "glorification" du nazisme. "C'est une intention évidente. Sinon, comment comprendre (...) l'utilisation d'une langue étrangère et la présence d'un aigle aux ailes ouvertes qui nous rappelle le régime criminel" nazi, s'interroge M. Jakovina.

Un porte-parole de la Fédération croate de football (HNS) a indiqué pour sa part que l'organisation n'était pas au courant de l'affaire.

afp

Des centaines de milliers de Juifs, de Serbes, de Tziganes, de Croates anti-fascistes sont morts dans des camps de concentration mis en place par le régime pro-nazi croate pendant la Seconde guerre mondiale.

Après la proclamation en 1991 de l'indépendance de la Croatie, la gravité de ces crimes avait été constamment minimisée par le président croate Franjo Tudjman, décédé en 1999.

Ton opinion