Au Luxembourg: Les syndicats accusent Luxair d'épuiser son personnel

Publié

Au LuxembourgLes syndicats accusent Luxair d'épuiser son personnel

LUXEMBOURG – Le secteur aérien redécolle après la crise. Mais il manque de personnel et ceux qui sont là en souffrent. Le LCGB, l'OGBL et le NGL-SNEP demandent des mesures à Luxair.

par
Miriam Meinecke

Les syndicats LCGB, OGBL et NGL-SNEP se sont fendus d'un communiqué commun pour s'en prendre à la compagnie aérienne Luxair, concernant les conditions de travail actuelles du personnel. Le fait que le trafic aérien soit revenu à la normale, après deux années de pandémie, est certes «encourageant», selon les syndicats, mais crée «un niveau durablement élevé de charge de travail et un niveau record de fatigue du personnel».

Selon les représentants des travailleurs, la raison en est un manque d'employés «à tous les niveaux». Causé par les réductions de personnel dans le cadre de diverses réorganisations, des départs et des absences dues au Covid. S'y ajoute un épuisement de ceux qui restent actifs. Les syndicats reprochent à Luxair d'appliquer systématiquement les limites légales en matière de temps de service et de temps de pause, afin de pallier la situation et de réduire les coûts.

«Garantir par tous les moyens» les jours de repos et les congés

Ce qui est certes autorisé, mais oblige les travailleurs à faire preuve d'une très grande flexibilité dans un environnement de travail de plus en plus stressant. «Tout ce qui est légalement possible n'est pas forcément garant de santé et de sécurité au travail», rappellent les syndicats dans le communiqué commun. De plus, ces conditions rendent l'environnement de travail moins attractif.

Les syndicats réclament des contre-mesures à la compagnie aérienne. Parmi elles, «des plannings réalistes avec des périodes tampons adéquates» entre les jours de travail et de «garantir par tous les moyens» les jours de repos et de vacances des employés. Luxair doit offrir des conditions de travail et de rémunération attractives à ses employés. C'est dans l'intérêt des salariés et de l'entreprise. Les syndicats «demandent à la direction d'entamer rapidement des discussions».

Contacté par L'essentiel pour prendre position sur ce communiqué, Luxair n'a pas donné suite pour le moment.

Ton opinion

25 commentaires