Immobilier à Differdange – Les tours Gravity, 15 et 18 étages, se dessinent
Publié

Immobilier à DifferdangeLes tours Gravity, 15 et 18 étages, se dessinent

DIFFERDANGE - Si les tours Gravity ne seront livrées qu'en 2023, la ville a déjà vendu 28 appartements à prix abordable. Avant l'été, 50 seront proposés à louer.

gravity tower differdange
construction
Travaux

photo : Vincent Lescaut

gravity tower differdange
construction
Travaux

photo : Vincent Lescaut

Vincent Lescaut
1 / 11
10.01 Dans le ciel de Differdange, à côté du centre commercial Opkorn, les tours Gravity poussent à vue d’œil.

10.01 Dans le ciel de Differdange, à côté du centre commercial Opkorn, les tours Gravity poussent à vue d’œil.

L'essentiel/Vincent Lescaut
L'essentiel/Vincent Lescaut
Et si les logements ne sont pas achevés, certains ont déjà trouvé preneur.

Et si les logements ne sont pas achevés, certains ont déjà trouvé preneur.

L'essentiel/Vincent Lescaut

Dans le ciel de Differdange, à côté du centre commercial Opkorn, les tours Gravity poussent à vue d’œil. «Un niveau tous les dix jours», explique Stéphane Fayon, project manager du maître d'ouvrage GRAVITY SA, composé des Promoteurs Développeurs BPI Real Estate et Unibra. Maçonnerie, menuiserie, électricité, sanitaire, plaquistes suivent la cadence. Les premiers étages sont bien avancés. Bientôt se dresseront là deux tours de 15 et 18 étages dont la plus haute culminera à plus de 60 mètres.

Et si les logements ne sont pas achevés, certains ont déjà trouvé preneur. Au total, ce sont près de 250 personnes qui devraient occuper les 80 logements subventionnés achetés par la Ville de Differdange, pour 45 millions d’euros dont 21 millions venus du ministère du Logement. Un prix qui devrait grimper de plus ou moins 3% (1,35 million) suite à l'indexation et à la hausse des prix des matériaux.

«Une mixité sociale»

Pour les 30 appartements mis en vente, la Ville a reçu 54 demandes. Seuls les deux triplex de 200 m² à 930 000 et 960 000 euros n’ont pas trouvé d'acquéreur. La commune prévoit de les louer pour des colocations étudiantes. Mais 28 appartements de 80 à 125 m² sont partis pour des prix situés entre 300 000 et 550 000 euros. Pour espérer louer l'un des 50 autres logements, il faudra se tenir prêt avant l’été.

«Les critères de sélection devraient être validés en mars prochain pour un appel à candidature avant l’été», confirme Giorgio Ricciardelli, responsable logement de la commune de Differdange. De 80 à 125 m² également, leurs loyers, définis selon un règlement grand-ducal, devraient varier selon les revenus du ménage entre 300 et 2 000 euros. Les résidents de Differdange, ceux qui y travaillent ou y ont de la famille, seront prioritaires. «Nous souhaitons atteindre une mixité sociale et avoir des logements pour tous les portemonnaies. Pour les ventes, nous avons eu cette mixité avec des personnes de différentes nationalités, des familles monoparentales, des couples, des célibataires», note Giorgio Ricciardelli.

À côté des tours, la Ville a acheté pour 8,5 millions d’euros 50 des 125 studios meublés mis en vente par le promoteur. Elle a décidé de les louer à des étudiants. Un accord a été trouvé pour une location en bloc des 50 unités à la Miami University, déjà installée à Differdange.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Livraison toujours prévue mi-2023

Selon BPI, les délais devraient être tenus et les logements livrés mi-2023. La fin d'un peu plus de trois ans d’un chantier qui réunit en ce moment 150 ouvriers. Le gros œuvre devrait être fini en avril 2022 et la grue retirée. Sur un parking souterrain à deux niveaux (224 places), le socle du bâtiment sera composé de 3 000 m2 de surfaces commerciales. «A peu près la moitié est réservé», note Stéphane Fayon.

Ton opinion