PICelectroNIC – Les tout-petits s'en sont mis plein les oreilles

Publié

PICelectroNICLes tout-petits s'en sont mis plein les oreilles

LUXEMBOURG - Le PICelectroNIC a réuni près d'un millier de personnes sur le week-end au CarréRotondes. Une sortie idéale pour les familles.

«Un enfant doit découvrir la musique de manière ludique avant de s'inscrire dans une école de musique. Sinon, il est très difficile de le motiver. Peut être que cet événement va créer des vocations», espère Marc Scozzai, de l'équipe d'organisation du PICelectroNIC.

Les futurs grands pianistes ou guitaristes du pays se cachent peut-être parmi les centaines d'enfants venus découvrir les animations du week-end au CarréRotondes. S'ils s'en souviennent, ceux-ci pourront alors raconter leurs premières découvertes sonores, des ateliers de DJing de DJ Lab à la sieste musicale de Tomás Tello en passant par le spectacle des Sonneurs de Bin's, dont les instruments sont en fait de vieux objets détournés (bidons, boîtes de conserves...).

Fédérateur et diversifié

«Mon fils Thomas, âgé de 6 ans, a beaucoup aimé. Ça lui montre que l'on peut faire de la musique à partir de choses simples. Le fait d'apprécier le concert à côté d'autres enfants est également positif, car la notion de partage est essentielle dans la musique», note Catherine, 46 ans, de Luxembourg.

Basé avant tout sur la musique électronique, suivant la programmation du CarréRotondes, l'événement se veut fédérateur et diversifié. Pour renforcer l'intérêt des enfants, des stands de coloriage et de bricolage ont été mis en place.

Sans oublier l'initiation à la radio, un axe fort de cette sixième édition. «C'est un super endroit pour découvrir la musique. Tous ces ateliers originaux font appel à l'imagination des enfants. La manière d'apprendre n'est pas scolaire. Ils découvrent par eux-mêmes et s'amusent!», conclut Dominique, 33 ans, venue avec son fils Maxence (3 ans).

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion