Les trafiquants de drogue adorent la Belgique

Publié

Les trafiquants de drogue adorent la Belgique

Les ports et aéroports sont des plaques tournantes, selon un rapport officiel américain. Un quart des cargaisons de cocaïne seraient saisies.

Le trafic est florissant, les volumes transitant impressionnants. Près de 60 tonnes de cocaïne et environ 30 tonnes d’héroïne transitent via les ports et aéroports belges à destination du reste de l’Europe, selon une étude l'International Narcotics Control Strategy du ministère américain des Affaires étrangères mentionné par le quotidien De Morgen. En outre, le nombre de passeurs a augmenté. 116 ont été arrêtés en 2007, selon le rapport.

Reste que "la quantité de cocaïne saisie à l'aéroport représente un quart de la quantité totale de cocaïne saisie", ajoutent les auteurs de l’enquête.

Parmi les lieus de passage, les plus prisés sont le port d’Anvers pour faire entrer la cocaïne sud-américaine. L’aéroport Bruxelles-National sert, lui, à faire entrer de l'argent issu de pratiques criminelles, éventuellement de trafics de drogues.

G. G.

Ton opinion