Programme de coalition – Les transports gratuits, le cannabis légalisé
Publié

Programme de coalitionLes transports gratuits, le cannabis légalisé

LUXEMBOURG - Xavier Bettel, entouré des chefs de délégations, a présenté jeudi quelques priorités du futur gouvernement, qui découlent de l’accord de coalition.

De gauche à droite, Étienne Schneider, Xavier Bettel, Corine Cahen et Felix Braz.

De gauche à droite, Étienne Schneider, Xavier Bettel, Corine Cahen et Felix Braz.

L'essentiel

«C’est un programme ambitieux et moderne». Voilà comment Xavier Bettel, formateur et sans doute futur Premier ministre, a qualifié jeudi les contours des priorités qui devraient animer le gouvernement d’ici 2023. Confirmant l’accord de coalition trouvé entre DP, LSAP et Déi Gréng, après quelques semaines de négociations «constructives», Xavier Bettel parle d’une politique de «réduction des inégalités».

Le salaire minimum augmentera bien de 100 euros au 1er janvier, «ou rétroactivement selon le timing d’adoption du texte». Les transports en commun, comme l’accès aux maisons relais et à l’enseignement musical pour les enfants, seront gratuits. Les salariés bénéficieront également d’un 26e jour de congé, auquel s’ajoutera un jour férié, le 9 mai. «C’est à la législation de s’adapter à l’évolution de la société», glisse Xavier Bettel, dont le programme doit permettre «une économie qui fonctionne».

Cannabis récréatif

«C’est un programme très complet qui pense aux gens», résume pour sa part Corinne Cahen, chef de délégation DP. «Il est encore plus ambitieux qu’il y a cinq ans», ajoute-t-elle. Les PME bénéficieront d’abattements fiscaux, le taux d’affichage sera baissé de 1% pour toutes les entreprises. Un nouveau ministère de la digitalisation, pour favoriser la «simplification administrative», va également être créé. Autre point, le cannabis récréatif sera légalisé, sous certaines conditions.

Autant de priorités qui ont fait «compromis». Reste à faire valider cet accord par les partis, mardi prochain. Si tout va bien, le futur gouvernement (dont la composition n’a pas été évoquée jeudi), devrait être assermenté mercredi.


(Nicolas Chauty/L'essentiel)

La probable future composition du gouvernement:

Xavier Bettel: Premier ministre et ministre des Médias, de la Communication et de la Digitalisation

Étienne Schneider: vice-Premier ministre et ministre de l'Économie

Felix Braz: vice-Premier ministre et ministre de la Justice

Claude Meisch: ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Corinne Cahen: ministre de la Famille

Lex Delles: ministre du Tourisme et des Classes moyennes

Pierre Gramegna: ministre des Finances

Marc Hansen: ministre de la Fonction publique

Romain Schneider: ministre de l'Agriculture

Dan Kersch: ministre du Travail et ministre des Sports

Taina Bofferding: ministre de l'Intérieur

Paulette Lenert: ministre de la Santé et des Affaires sociales

Jean Asselborn: ministre des Affaires étrangères et de l'Immigration

François Bausch: ministre des Transports, de la Défense et de la Sécurité intérieure

Sam Tanson: ministre du Logement et de la Culture

Carole Dieschbourg: ministre de l'Environnement et du Climat

Claude Turmes: ministre du Développement durable, de l'Énergie et du Développement durable.

Ton opinion