Politique au Luxembourg – Les trois ministres assermentés «avec émotion»
Publié

Politique au LuxembourgLes trois ministres assermentés «avec émotion»

LUXEMBOURG – Georges Engel, Yuriko Backes et Claude Haagen sont devenus ministres mercredi. Pour l’assermentation, le Grand-Duc était isolé pour cause de Covid-19.

assermentation ministres
Xavier Bettel
Yuriko Backes
Claude Haagen 
Georges Engel
Luxembourg

photo : Vincent Lescaut

assermentation ministres
Xavier Bettel
Yuriko Backes
Claude Haagen
Georges Engel
Luxembourg

photo : Vincent Lescaut

Vincent Lescaut
1 / 12
05.01 Trois nouveaux ministres ont été assermentés mercredi.

05.01 Trois nouveaux ministres ont été assermentés mercredi.

Editpress/Fabrizio Pizzolante
Vincent Lescaut
Yuriko Backes est la nouvelle ministre des Finances.

Yuriko Backes est la nouvelle ministre des Finances.

Vincent Lescaut

Le gouvernement compte officiellement trois nouveaux membres, assermentés mercredi lors d’une cérémonie inhabituelle. «Le Grand-Duc n’était pas physiquement présent, mais il était là via un écran», raconte Georges Engel (LSAP), nouveau ministre du Travail. Le dispositif a été imposé par la contamination du souverain au Covid-19. «Il n’est pas trop malade, il nous a souhaité bonne chance». «C’était la première et la dernière fois, j’espère, que l’on mettait en place cette procédure», sourit Claude Haagen (LSAP), désormais en charge de l’Agriculture et de la Sécurité sociale. Il dit avoir vécu un moment «émotionnel et impressionnant».

Yuriko Backes, la seule à ne pas être déjà engagée en politique, évoque «une nouvelle étape dans [sa] vie» avec son entrée en tant que ministre des Finances. «Ce n’était pas prévu comme cela, mais je suis absolument motivée et engagée pour ce nouveau défi. J’ai toujours travaillé dans l’intérêt de mon pays, là ce sera à un niveau différent», a lâché celle qui vient de prendre sa carte au DP. «J’ai adhéré à un parti politique dont les valeurs sont miennes», explique-t-elle. Elle avoue avoir «quand même réfléchi» à accepter ce défi: «C’est une décision importante pour moi-même et ma famille».

Après les formalités (signatures, assermentations), tous se tournent désormais vers les dossiers qui les attendent. «J’ai préparé les affaires en cours avec le ministre sortant Romain Schneider», assure Claude Haagen. «La première chose est d’analyser la situation avec mes services, nous fixerons les priorités dès la première semaine de travail», avance de son côté Georges Engel. Enfin, Yuriko Backes indique se trouver devant «de nombreux chantiers au niveau national, européen et international».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion