Les troupes US en Irak ont un nouveau chef
Publié

Les troupes US en Irak ont un nouveau chef

Le général Raymond Odierno devient le plus haut gradé américain en Irak, succédant dans cette tâche au général David Petraeus.

Jusqu'à présent le bras droit du général Petraeus, le général Raymond Odierno a été promu hier commandant en chef des forces militaires américaines en Irak. Récemment nommé chef d’état-major adjoint de l’armée de terre américaine, ce militaire de 54 ans, au physique impressionnant avec son crâne rasé et sa haute stature (1,93 m), est aussi réputé proche de ses hommes, courageux et fin stratège.

Alors commandant de la 4e division d’infanterie, il avait été l’un de ceux qui avaient mené inlassablement, pendant près de neuf mois, la traque du dictateur irakien déchu jusqu’à sa capture dans une cache souterraine, près de son fief de Tikrit, au nord de Bagdad. «L’intimidation et la peur que cet homme avait provoquées pendant près de 30 ans sont finies», avait-il déclaré après la capture de l’ancien président irakien.

Né à Rockaway, dans le New Jersey, le général Odierno, qui avait décroché dans sa jeunesse une maîtrise ès Sciences en ingénierie nucléaire pendant qu’il servait dans l’artillerie, a toujours conservé un pied sur le champ de bataille et un autre dans le monde des sciences.

Officier dans un bataillon d’artillerie en Arabie saoudite pendant la première guerre du Golfe en 1991, il avait aussi travaillé à Washington comme officier chercheur dans le domaine du nucléaire, à la Defense Nuclear Agency de 1986 à 1987, avant de devenir conseiller pour le contrôle des armes du secrétaire d’État à la Défense.

Ton opinion