Voleurs au Grand-Duché – Les vélos sont la nouvelle cible des voleurs

Publié

Voleurs au Grand-DuchéLes vélos sont la nouvelle cible des voleurs

LUXEMBOURG - En un an, 250 vélos ont fait l'objet de vols à travers le pays. Ils sont ensuite revendus à l'étranger

La majorité des vélos sont volés au domicile de leurs propriétaires.

La majorité des vélos sont volés au domicile de leurs propriétaires.

dr

Jusqu'à l'année dernière, il n'existait pas de statistiques sur les vols de vélos au Luxembourg. Mais la multiplication des signalements, ces derniers mois, a incité la police grand-ducale à établir une comptabilité précise. Il en ressort que 250 bicyclettes ont fait l'objet de vols à travers le pays depuis octobre 2013. 60 machines ont été dérobées dans la région de Grevenmacher, 53 dans la région de Mersch, 50 dans celle de Luxembourg, 38 autour de Capellen, 35 autour d'Esch et une vingtaine autour de Diekirch. «Il en disparaît trois ou quatre par semaine», indiquent les services concernés.

Le mode opératoire est semble-t-il bien rodé. Les malfaiteurs agissent non pas en pleine rue, mais au domicile même des propriétaires, profitant du fait qu'une porte de garage soit mal fermée ou que l'accès à une cave ou à un parking souterrain ne soit pas verrouillé. Les vélos subtilisés sont ensuite stockés dans un endroit discret, généralement un bois, en prévision de leur chargement, par camionnette, «vers les pays de l'Est», où selon la police ils sont revendus. Leur commerce se fait aussi via Internet. Un phénomène similaire est observé en Sarre, en Suisse et en Belgique.

Les vélos les plus prisés sont ceux de type VTT ou mountain-bike, d'une haute valeur marchande. À Limpach, cette année, un engin à 10 000 euros a disparu. Au total, on estime à 150 000 euros la valeur totale des vols commis lors des douze derniers mois. Il n'y a pas de solution miracle pour contrer les malfaiteurs. Outre de veiller à le ranger en lieu sûr, il est possible de faire procéder à l'immatriculation de son vélo. Mais celle-ci n'est efficace que si le vélo est retrouvé à l'intérieur du territoire, et si la police est ensuite alertée.

(Pierre Théobald/ L'essentiel)

Ton opinion