Confinement au Luxembourg – Les ventes de carburants ont chuté lourdement

Publié

Confinement au LuxembourgLes ventes de carburants ont chuté lourdement

LUXEMBOURG – À cause du confinement, les ventes d’essence et de diesel ont baissé dans d’importantes proportions au Luxembourg, ces derniers mois.

En ce moment, les stations-services ne font pas le plein de clients.

En ce moment, les stations-services ne font pas le plein de clients.

Editpress/Julien Garroy

Sans surprise, les stations-services du Luxembourg ont fourni moins de carburant aux automobilistes en mars. Ceux-ci sont en effet davantage restés chez eux, à cause des consignes des autorités liées au confinement. La baisse spectaculaire des prix, tombés à des niveaux jamais vus depuis dix ans, n'aura donc que peu profité aux consommateurs.

Pour le mois d’avril, le Groupement pétrolier luxembourgeois (GPL) a enregistré une chute de 80% des ventes d’essence et de 62% concernant le diesel, a indiqué mardi, Jean-Marc Zahlen, son secrétaire général. Cela concerne les volumes achetés par les particuliers et les professionnels. Cette baisse succédait à celle du mois de mars. La chute était alors moins violente, de 20% pour le diesel, puisque le confinement n’avait débuté qu'à la moitié du mois.

Le mois de mai «devrait être marqué d'une légère reprise, du fait de la reprise des chantiers et du retour progressif de l’activité», reprend Jean-Marc Zahlen. Mais les ventes seront loin de retrouver leur niveau de l’année dernière. Pour l’ensemble de l’année, «il est encore compliqué de faire des projections fiables, du fait de l’incertitude qui règne encore, mais on peut s’attendre à une baisse de l’ordre de 15 à 20%, en admettant qu’il n’y ait pas de deuxième vague de l’épidémie», conclut le professionnel.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion