Magazines sur iPad – Les versions numériques peinent toujours

Publié

Magazines sur iPadLes versions numériques peinent toujours

Plusieurs magazines américains ayant lancé des éditions numériques, notamment depuis la sortie l'iPad, ont du mal à faire durer leur succès, selon des chiffres de diffusion.

Les versions numériques des magazines aux États-Unis connaissent un succès en demi-teinte, selon les chiffres de diffusion.

Les versions numériques des magazines aux États-Unis connaissent un succès en demi-teinte, selon les chiffres de diffusion.

AFP

Le magazine pour technophiles Wired a par exemple vendu en juin 100 000 exemplaires sous format numérique - d'après la plupart des observateurs, il s'agit essentiellement des ventes de son application pour iPad -, mais ce chiffre a chuté des deux tiers (30 936 ventes) dès le mois suivant, avant d'atteindre 23 000 en novembre.

Le magazine Vanity Fair, qui a également bâti une application très soignée pour l'iPad, a vendu pour sa part 9 000 "exemplaires" numériques en juin, mais ce chiffre a chuté à 7 485 dès juillet, avant trois mois à plus de 10 000 ventes et une rechute en novembre (8 700). Le magazine féminin Glamour pour sa part a reculé de 4 301 éditions numériques en septembre à 2 775 en novembre. À la suite du chroniqueur médias du Women's Wear Daily, plusieurs sites Internet ont repris mercredi ces chiffres communiqués par le Bureau de vérification de la diffusion (ABC), pour noter le risque qu'il y aurait pour la presse américaine à fonder de trop grands espoirs sur les promesses de l'iPad, au moins à court terme.

Version gratuite au lancement

L'organisme ABC, de son côté, faisait valoir que ces chiffres portent sur l'ensemble des éditions numériques, quel que soit leur support, et non seulement l'iPad. En outre, de nombreux groupes de presse ne semblent pas avoir fourni leurs chiffres, ce qui rend l'étude incomplète. Reste que, à l'instar du site All Things Digital, plusieurs commentateurs remarquaient que le prix élevé des applications sur iPad était probablement un frein majeur: la plupart de ces applications de magazines coûtent aussi cher qu'un numéro en kiosque, sans abonnement à prix réduit, et demandent de payer de nouveau chaque mois (ou chaque semaine le cas échéant).

Ces chiffres sont publiés alors que le milliardaire britannique Richard Branson vient de lancer un magazine spécialement conçu pour l'iPad, The Project. Un de ses responsables avait indiqué lors du lancement qu'il espérait pouvoir lancer une formule d'abonnement afin de le rendre plus abordable que la vente "au numéro" (l'application est vendue 2,99 dollars ou 1,79 livre, soit 2,25 euros)). En attendant, The Project a offert son application gratuitement pendant une semaine durant les fêtes, afin de pousser sa diffusion. Le groupe News Corporation de Rupert Murdoch, fervent partisan à la fois de l'iPad et du modèle payant de l'accès à la presse en ligne, travaille quant à lui à un quotidien spécialement conçu pour la tablette d'Apple, The Daily.

Ton opinion