Déficit en baisse – L’Etat n’aura pas à emprunter cette année

Publié

Déficit en baisseL’État n’aura pas à emprunter cette année

LUXEMBOURG - Le déficit de l’État sur les six premiers mois de l’année recule de 57%. Il affiche un solde négatif de 254 millions d’euros.

En six mois, les recettes du commerce électronique ont rapporté 500 millions d’euros. L’État attend un milliard en fin d’année.

En six mois, les recettes du commerce électronique ont rapporté 500 millions d’euros. L’État attend un milliard en fin d’année.

Editpress

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), passait mardi son grand oral de fin de session parlementaire sur l’évolution du budget de l’État. Selon les chiffres livrés, le gouvernement serait reçu avec mention avec un déficit n’atteignant «que» 254 millions d’euros (éléments exceptionnels compris).

À titre d’information, l’an dernier, le Luxembourg a fini l’année en déficit, pour l’Administration centrale, de 690,9 millions d’euros. Fin 2012, les députés avaient toutefois voté un budget prévisionnel n’accusant que 558,4 millions d’euros.
Pour le président de la commission des finances et du budget, Eugène Berger (DP), «nous sommes dans la ligne que s’est fixée le gouvernement. Les dépenses augmentent moins vite que prévu et nous avons plus de recettes».
En six mois, l’État a engrangé 49,4% de recettes du budget voté, soit un peu plus de 6,3 milliards d’euros.

«À ce rythme, nous sommes confiants, l’État n’aura pas besoin de réaliser d’emprunt cette année», poursuit Eugène Berger. Bonne nouvelle, sans en être une, les recettes de TVA issues du commerce électronique ont dépassé la barre des 500 millions d’euros en six mois. «Nous allons dépasser le milliard. Mais dès l’an prochain, nous n’aurons plus que 30% de cette somme. Autant d’argent à trouver», déplore-t-il.

(Patrick Théry)

Ton opinion