Au Luxembourg – L’été a été très chaud pour les automobilistes

Publié

Au LuxembourgL’été a été très chaud pour les automobilistes

LUXEMBOURG - L’Automobile Club du Luxembourg a révélé avoir reçu 45 981 appels d’urgence entre juillet et septembre. Avec un pic pendant les crues.

Décidément, en 2021, il ne fait pas bon être un conducteur de voiture. Aux taxes et aux prix à la pompe qui flambent, il faudrait ajouter maintenant une exposition accrue aux pannes ou problèmes en tout genre. Le raccourci est facile, mais c’est tout de même ce qui ressort du bilan présenté mardi par l’Automobile Club du Luxembourg (ACL). En trois mois, entre début juillet et fin septembre, le nombre d’appels d’urgence passés à l’assistance center a augmenté de 33% par rapport à 2020, pour atteindre 45 981.

Un niveau également supérieur à 2019 qui était déjà, avec 40 775 appels, une année référence. «Nous avons transpiré à grosses gouttes, résume Jean-Claude Juchem, directeur de l’ACL. Les semaines suivant la deuxième quinzaine de juillet, nos experts ont été appelés à la rescousse 11 000 fois par téléphone». Presque le double qu’en juillet 2020. La principale raison? Les inondations qui ont touché une partie du pays. 563 véhicules noyés ou enlisés ont été pris en charge.

«Circonstances tout à fait exceptionnelles»

Sur la même période, le service routier est intervenu 3 106 fois. «Des circonstances tout à fait exceptionnelles», relève Jean-Claude Juchem. La pluie et la montée brutale des eaux n’ont pas été l’unique source de difficultés cet été. Crise sanitaire oblige, de nombreux résidents ont pris leur voiture plutôt que l’avion, notamment, pour se rendre sur leur lieu de vacances, occasionnant aussi une hausse des appels.

Entre juillet et septembre, 11 668 interventions pour assistance routière ont été effectuées par l’ACL sur les routes du pays et 1 249 en Europe. C’était respectivement 10 448 et 1 060 en 2020. La batterie, les pneus ou la «perte de puissance» du véhicule composent le podium des pannes. Parmi les nombreux appels figurent aussi des demandes de renseignement ou des difficultés qui se règlent sans nécessiter une intervention physique.

(Nicolas Chauty / L'essentiel)

Ton opinion