Bourde aux Etats-Unis – Leur micro resté ouvert, deux élus flinguent Trump

Publié

Bourde aux États-UnisLeur micro resté ouvert, deux élus flinguent Trump

Une sénatrice républicaine et un démocrate ont cassé du sucre sur le dos du président et d'un de leur collègue de la Chambre des représentants. Des millions d'internautes les ont entendus.

La sénatrice démocrate Susan Collins a présenté ses excuses après sa bourde.

La sénatrice démocrate Susan Collins a présenté ses excuses après sa bourde.

Reuters

Un instant d'inattention, et c'est la boulette. Alors qu'ils papotaient après une réunion, mardi, une sénatrice républicaine et un élu démocrate se sont quelque peu lâchés à propos de Donald Trump. Le représentant républicain du Texas, Blake Farenthold, en prend également méchamment pour son grade. Le problème, c'est que Susan Collins et Jack Reed n'avaient pas réalisé que leurs micros étaient restés ouverts. Des millions d'internautes ont donc eu tout loisir d'entendre les deux collègues déblatérer.

C'est d'abord le président des États-Unis et sa gestion des dépenses qui font les frais de l'agacement de Susan Collins: «Il n'y a aucune analyse, aucun chiffre, aucun raisonnement. C'est complètement irresponsable», s'énerve la sénatrice républicaine. Le démocrate Jack Reed lui répond: «Trump est fou, et je ne dis pas ça à la légère».

Ensuite, Susan Collins s'en prend au représentant républicain du Texas. La veille, Blake Farenthold avait critiqué «ces sénatrices du nord-est» opposées à Donald Trump sur la santé. Il avait assuré que si ces sénatrices étaient des hommes, il les «provoquerait en duel» au pistolet. Des propos qui ont fait réagir Susan Collins et son acolyte Jack Reed: «Dans un combat, tu le détruirais», lance le démocrate à la sénatrice. Celle-ci se lâche complètement: «Il faut voir, il est gros, il est énorme, il est… je ne veux pas être méchante, mais il est tellement laid, c'est incroyable. Tu as vu sa photo en pyjama avec un bunny Playboy?» Après cette gaffe, Susan Collins a présenté ses excuses à Blake Farenthold.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion