Jeu vidéo – Lindsay Lohan perd la partie contre «GTA V»
Publié

Jeu vidéoLindsay Lohan perd la partie contre «GTA V»

L'actrice voyait une copie d'elle dans un personnage du jeu vidéo. Les juges ont douché ses prétentions.

Lindsay Lohan n'a pas eu gain de cause.

Lindsay Lohan n'a pas eu gain de cause.

«Game over» pour Lindsay Lohan. Les juges new-yorkais ont définitivement mis fin à ses prétentions contre Rock­star Games, éditeur de «Grand Theft Auto V» (GTA V). À l'unanimité, les magistrats ont statué que Lacey Jonas, personnage du jeu vidéo, n'avait aucune ressemblance particulière avec la comédienne. «Les rendus artistiques sont des représentations indistinctes et caricaturales du style, de l'apparence et de la personnalité d'une jeune femme moderne qui va à la plage... qui n'est pas reconnaissable en la plaignante», ont motivé les juges.

L'affaire remonte à fin 2013. Lindsay Lohan avait alors intenté une action pour violation de sa sphère privée. Elle avait aussi fait valoir que le personnage de «GTA V» avait une voix similaire et portait des tenues qui ressemblaient à sa propre ligne de vêtements.

Ni l'actrice américaine, ni le propriétaire de Rockstar, Take-Two Interactive, n'ont commenté la sentence. Par ailleurs, le tribunal a aussi rejeté, pour les mêmes motifs, les prétentions similaires de la vedette de téléréalité, Karen Gravano.

Avec plus de 275 millions d'exemplaires vendus depuis son lancement il y a cinq ans, «GTA V» cartonne toujours grâce à la publication régulière de nouveaux contenus. Ce n'est pas le cas de Lindsay Lohan, dont la carrière est au creux de la vague.

(L'essentiel/laf)

Ton opinion