L’invasion de l’Ukraine est un «échec stratégique» pour Poutine, juge Washington

Guerre en UkraineL’invasion de l’Ukraine est un «échec stratégique» pour Poutine, juge Washington

La Russie a lancé l'assaut sur l'Ukraine, le 24 février 2022, à l'aube. Depuis, les sanctions contre le pays de Poutine se multiplient et les Ukrainiens, résistant tant bien que mal, subissent la guerre. Suivez la situation en direct.

L'essentiel
par
L'essentiel
1 / 792
01.06 La Russie dit avoir repoussé une tentative d'invasion ukrainienne de son territoire.

01.06 La Russie dit avoir repoussé une tentative d'invasion ukrainienne de son territoire.

afp archives
01.06 Une énième attaque nocturne a fait trois morts et quatre blessés à Kiev.

01.06 Une énième attaque nocturne a fait trois morts et quatre blessés à Kiev.

afp
30.05 La Russie a distribué 1,5 million de passeports dans les territoires occupés en Ukraine.

30.05 La Russie a distribué 1,5 million de passeports dans les territoires occupés en Ukraine.

AFP
vendredi, 02.06.2023
11:26

L’invasion de l’Ukraine est un «échec stratégique» pour Poutine, dit Blinken

La guerre menée en Ukraine par le président russe Vladimir Poutine est un «échec stratégique» pour la Russie, a affirmé, vendredi, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken (photo) à Helsinki.

«La guerre d’agression (de Poutine) a été un échec stratégique, diminuant considérablement la puissance militaire, économique et diplomatique de la Russie, ainsi que son influence pour les années à venir», a-t-il dit dans ce discours prononcé chez le nouveau membre de l’OTAN.

via Reuters

L'Ukraine dit avoir intercepté «l'ensemble» des missiles et drones russes ayant visé Kiev dans la nuit

L'Ukraine a affirmé vendredi avoir intercepté «l'ensemble» des missiles et des drones russes qui ont visé dans la nuit Kiev, faisant au moins deux blessés, la sixième attaque en autant de jours sur la capitale. «L'ensemble des 15 missiles de croisière et les 21 drones d'attaque (russes) a été détruit par la défense aérienne», a salué sur le réseau social Telegram l'armée de l'Air ukrainienne.

Selon le chef de l'administration militaire locale, Serguïi Popko, la Russie a utilisé des missiles de type X-101/555 et des drones explosifs Shahed. «La terreur sur Kiev avec des attaques aériennes continue», a-t-il déploré sur Telegram. «Au cours des six derniers jours, les (Russes) ont déjà effectué leur sixième frappe aérienne sur la ville», a-t-il fustigé alors que la capitale ukrainienne est de nouveau visée par l'armée russe après une accalmie ces derniers mois.

02:00

La Russie dit avoir repoussé une attaque ukrainienne, nouvelle vague de drones sur Kiev

La Russie a dit avoir repoussé une attaque ukrainienne contre la région frontalière de Belgorod, une nouvelle vague de drones ayant frappé Kiev tôt vendredi, sans faire de victimes, selon son maire Vitali Klitschko. «Explosions à Kiev, nouvelle vague de drones pendant une alerte aérienne dans tout le pays de 03H23 à 04H23 heure locale (00H23 à 01H23 GMT), aucune victime n'a été signalée à ce stade», a annoncé Vitali Klitschko sur Telegram.

«Cette nuit, l'ennemi a utilisé 15 missiles de croisière (type à préciser) et 18 drones d'attaque iraniens "Shahed" pour des frappes - toutes ces cibles aériennes ont été détruites par nos défenseurs», a pour sa part déclaré vendredi l'armée ukrainienne dans un communiqué sur Facebook.

jeudi, 01.06.2023
21:49

L’ONU «inquiète» du ralentissement des exportations de céréales d’Ukraine

L’ONU est «inquiète» du «ralentissement» de la mise en œuvre de l’accord permettant l’exportation des céréales ukrainiennes via la mer Noire, a déclaré jeudi le porte-parole du secrétaire général, évoquant «le spectre de l’inflation des prix alimentaires».

L’accord crucial pour l’approvisionnement alimentaire mondial, signé en juillet 2022 par la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations unies, a été une nouvelle fois renouvelé en mai seulement pour deux mois, jusqu’au 17 juillet, alors que Moscou réclame des garanties sur un autre accord concernant ses exportations, notamment d’engrais.

«Nous sommes inquiets concernant la poursuite du ralentissement de la mise en œuvre de l’Initiative céréalière de la mer noire, observé en particulier en avril et en mai», a déclaré Stéphane Dujarric.

21:47

Macron ne voit pas de «discussion utile» avec Poutine à ce stade

Le président français Emmanuel Macron (photo) a affirmé jeudi qu’il ne voyait pas, à ce stade, de «discussion utile» avec son homologue russe Vladimir Poutine, tout en n’excluant pas des échanges à l’avenir. «Aujourd’hui, il n’y a pas matière à une discussion utile», a-t-il dit lors d’une conférence de presse à l’issue du deuxième sommet de la Communauté politique européenne à Bulboaca, en Moldavie.

«Si l’occasion se présente, et en fonction du contenu, je ne l’exclus pas», a poursuivi le président français qui avait été l’un des rares dirigeants occidentaux à poursuivre ses échanges avec Vladimir Poutine au début de l’offensive russe en Ukraine.

«Si les questions de nucléaire civil et de la sécurité à (la centrale de) Zaporijia l’exigent ou s’il y a des avancées, des ouvertures qui le permettent et le justifient, je le ferai sans aucune hésitation», a-t-il ajouté.

AFP
18:15

Ukraine: premier feu vert des eurodéputés à une augmentation de la production de munitions

Les eurodéputés ont approuvé jeudi un projet de loi visant à augmenter la production de munitions dans l’Union européenne afin de reconstituer les réserves et d’accélérer les livraisons à l’Ukraine.

Cette «loi en soutien à la production de munitions» a été largement adoptée (446 voix pour, 67 contre, 112 abstentions) lors d’une mini-session plénière à Bruxelles. La Commission européenne avait présenté début mai ce plan doté de 500 millions d’euros pour renforcer la capacité de production de munitions de l’UE à un million d’obus par an. Il doit permettre de co-financer les investissements des industriels pour augmenter la production de leurs usines dans l’UE.

Selon le commissaire à l’Industrie Thierry Breton, avec les financements des Etats membres, la capacité d’investissements sera d’un milliard d’euros. Les eurodéputés, qui ont décidé d’utiliser la procédure d’urgence pour adopter cette loi, doivent désormais entamer des négociations avec le Conseil (Etats membres) pour aboutir à un accord, en vue d’un vote final en plénière en juillet.

16:36

Russie: deux blessés après la chute d’un drone sur Belgorod, capitale régionale près de l’Ukraine

Deux personnes ont été blessées jeudi par la chute d’un drone sur une chaussée à Belgorod, capitale d’une région russe du même nom frontalière de l’Ukraine, a indiqué le gouverneur, après que l’armée a dit avoir repoussé une attaque à la frontière.

«Un engin inconnu a explosé à Belgorod. Selon les premières informations, un drone est tombé sur la chaussée. Il y a deux blessés», a indiqué Viatcheslav Gladkov sur Telegram, accompagnant son message de la photo d’un débris présumé de l’appareil.

La ville russe de Belgorod, près de la frontière avec l'Ukraine.

La ville russe de Belgorod, près de la frontière avec l'Ukraine.

AFP
15:34

En Moldavie, la «famille européenne» fait bloc autour de Zelensky

Près de 50 dirigeants européens se sont réunis en sommet avec le président Volodymyr Zelensky jeudi en Moldavie, défiant le président russe Vladimir Poutine dans ce petit pays voisin de l'Ukraine qui vit aussi dans la crainte de la Russie. Les participants se retrouvent à seulement 20 km de la frontière ukrainienne pour envoyer un message de soutien à ces deux anciennes républiques soviétiques, alors qu'une nouvelle attaque aérienne a frappé Kiev tôt jeudi matin, tuant au moins trois personnes dont un enfant.

Le président ukrainien a profité de la tribune offerte par la deuxième réunion de la Communauté politique européenne (CPE) pour plaider avec force en faveur de l'adhésion de son pays à l'Otan et à l'UE. «Chaque doute que nous manifestons est une tranchée que la Russie essaiera d'occuper», a-t-il martelé. «Tous les pays européens qui ont une frontière avec la Russie et qui ne veulent pas que la Russie leur arrache une partie de leur territoire doivent être membres à part entière de l'Otan et de l'UE», a-t-il poursuivi.

Xavier Bettel est en Moldavie.

Xavier Bettel est en Moldavie.

AFP

Le sommet de la CPE «est une expression claire de notre unité, de notre force et de notre détermination à agir ensemble comme une (...) famille européenne unique (...) pour dissuader l'agression et consolider la paix sur le continent», a déclaré la présidente moldave Maia Sandu qui frappe également à la porte de l'Union européenne.

Prise à Bulboaca, dans un village proche de la Transdniestrie, région séparatiste pro-russe de 300.000 habitants dans l'Est du pays, la photo se veut un symbole fort de l'isolement de Poutine sur le continent. «La Russie de Poutine s'est exclue elle-même de cette communauté en lançant cette guerre contre l'Ukraine», a souligné le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrell.

European Union
14:26

Frappes ukrainiennes: «Pas une seule» condamnation internationale, accuse Moscou

Le Kremlin a dénoncé une absence de critiques internationales après des frappes ukrainiennes sur la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine, où la Russie a affirmé jeudi avoir repoussé une attaque d’ampleur.

«La communauté internationale a toutes les possibilités de voir des images, de lire des articles où l’on décrit les frappes sur des immeubles résidentiels», a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. «Et toujours pas un seul mot qui critiquerait ou condamnerait le régime de Kiev pour cela», s'est-il plaint.

12:07

La Russie dit avoir repoussé une tentative d'«invasion» ukrainienne de son territoire avec chars et soldats

L’armée russe a affirmé jeudi avoir repoussé avec son aviation et son artillerie une tentative ukrainienne d’»invasion» d'une région russe frontalière impliquant plusieurs dizaines de militaires et des chars.

«Après d’intenses bombardements d’installations civiles dans la région de Belgorod, des groupes terroristes ukrainiens comptant jusqu’à deux compagnies d’infanterie motorisée renforcées par des chars ont tenté d’envahir le territoire russe», a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram.

08:52

Zelensky est arrivé au sommet en Moldavie

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé jeudi matin, au sommet de la Communauté politique européenne (CPE) qui rassemble une cinquantaine de dirigeants européens en Moldavie, pays frontalier de l’Ukraine. Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel doit notamment y participer.

Volodymyr Zelensky, dont la présence n’avait pas été confirmée à l’avance, a été le premier dirigeant accueilli sur le tapis rouge par la présidente moldave, Maia Sandu.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été accueilli par son homologue moldave Maia Sandu.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été accueilli par son homologue moldave Maia Sandu.

AFP
08:08

Une région russe frontalière de l'Ukraine visée par des «frappes ininterrompues», 5 blessés

Une ville de la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, est visée depuis plusieurs heures par des «frappes ininterrompues» qui ont fait cinq blessés, a indiqué jeudi, le gouverneur local, Viatcheslav Gladkov.

«Chebekino fait face à des frappes ininterrompues» aux lance-roquettes, a écrit M. Gladkov sur Telegram, en accusant les forces ukrainiennes de bombarder «le centre et les périphéries» de la ville. «Selon de premières informations, il y a cinq blessés», a-t-il précisé

06:52

L’OTAN se réunit à Oslo, dernière étape pour les compromis avant Vilnius

Adhésion de l’Ukraine, succession de Jens Stoltenberg et dépenses militaires: les ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN vont tenter jeudi, à Oslo, de trouver des compromis sur ces trois épineux dossiers à l’agenda du sommet de Vilnius en juillet.

Sans consensus, il n’ y aura pas de décision, rappelle le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Or, à un mois de la réunion, aucun point n’est tranché. Les dirigeants lituaniens, hôtes du sommet de Vilnius, s'en inquiètent et disent redouter un échec, ce qui agace.

06:52

En Moldavie, l’Europe affiche son unité face à Poutine

Une cinquantaine de dirigeants européens se réunissent jeudi en Moldavie, petit pays voisin de l’Ukraine, qui vit aussi dans la crainte de la Russie, une façon d’envoyer un message d’unité à Vladimir Poutine tout en travaillant à résoudre les crises du continent.

Les chefs d'État et de gouvernement de 47 pays ont été conviés au château Mimi, un domaine viticole dans le village de Bulboaca, à 35 km de la capitale Chisinau.

La présence du président ukrainien Volodymyr Zelensky à cette deuxième réunion de la Communauté politique européenne (CPE) n’a pas été annoncée. Mais il pourrait être au-rendez après avoir sillonné la planète ces dernières semaines – Italie, Allemagne, France, Royaume-Uni, Arabie saoudite pour le sommet de la Ligue arabe, Japon pour le sommet du G7. En revanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan, réélu dimanche, sera absent, ont indiqué des sources diplomatiques.

06:51

Trois morts à Kiev dans une attaque aérienne

Une attaque aérienne sur la capitale ukrainienne, tôt jeudi, a fait trois morts, parmi lesquels deux enfants, ont annoncé le maire de Kiev Vitali Klitschko et les autorités militaires. «Trois personnes sont mortes et quatre personnes ont été blessées dans le district de Desnyansky», a écrit l’administration militaire de Kiev sur Telegram.

06:51

Les États-Unis débloquent une nouvelle tranche de 300 millions d'aide militaire à l'Ukraine

Les États-Unis ont débloqué, mercredi, une nouvelle tranche d’aide militaire à l’Ukraine, pour un montant de 300 millions de dollars, comprenant notamment des missiles pour les systèmes de défense antiaérienne Patriot, a annoncé le Pentagone dans un communiqué. Cette nouvelle tranche porte à 37,6 milliards de dollars l’aide militaire américaine à Kiev depuis l’invasion de l’Ukraine en février 2022.

Au moment où la Russie multiplie les bombardements des grandes villes ukrainiennes, le ministère américain de la Défense a précisé qu’il allait fournir immédiatement, en puisant dans ses stocks, des munitions supplémentaires pour les Patriot déjà en possession de Kiev, ainsi que pour les systèmes d’artillerie Himars.

Kiev, qui a annoncé préparer une contre-offensive, recevra également à court terme des systèmes antiaériens de courte portée Avenger et Stinger, des obus pour son artillerie et ses tanks ainsi que des millions de balles et de munitions diverses pour ses soldats, précise le document.

mercredi, 31.05.2023
14:27

Macron affirme que Poutine a «réveillé» l’Otan «avec le pire des électrochocs»

Emmanuel Macron, qui avait jugé en 2019 que l’Otan était en état de «mort cérébrale», a affirmé mercredi que le président russe Vladimir Poutine l’avait «réveillée avec le pire des électrochocs» en envahissant l’Ukraine.

«Il nous faut aujourd’hui aider l’Ukraine par tous les moyens pour mener une contre-offensive efficace», a déclaré le chef de l’État français lors du forum Globsec de Bratislava. «C’est indispensable. C’est ce que nous sommes en train de faire. Nous devons l’intensifier car ce qui se joue dans les prochains mois, c’est la possibilité même d’une paix choisie et donc durable», a-t-il ajouté.

13:57

L'armée russe affirme avoir détruit le «dernier» navire de guerre ukrainien

La Russie a revendiqué mercredi la destruction à Odessa (sud de l'Ukraine) d'un navire de débarquement, le «Iouri Olefirenko», présenté par Moscou comme le «dernier» bâtiment de guerre de la marine ukrainienne encore opérationnel. «Le 29 mai, à la suite d'une frappe d'armes de haute précision des forces aérospatiales russes sur la zone d'amarrage de bateaux militaires dans le port d'Odessa, le dernier navire de guerre de la marine ukrainienne, le ''Iouri Olefirenko'', a été détruit», a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

L'AFP n'était pas en mesure de confirmer cette revendication de source indépendante. La marine militaire ukrainienne n'a pas réagi pour l'heure. Le «Iouri Olefirenko» est un navire permettant le débarquement de troupes. Connu anciennement sous le nom de «Kirovograd», il a été renommé en 2016 en l'honneur d'un officier ukrainien tué en 2015 près de la ville de Marioupol (sud-est).

En juin 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait décoré son équipage pour son «héroïsme» lors de la défense du pays face à l'offensive massive de l'armée russe. Le navire a également été employé en 2014 pour évacuer des militaires ukrainiens après l'annexion de la Crimée par Moscou.

13:56

La Russie évacue des enfants de zones frontalières de l’Ukraine

Les autorités russes ont annoncé, mercredi, avoir commencé l’évacuation des enfants de certaines zones frontalières de l’Ukraine, intensivement bombardées depuis plusieurs jours, s’alarmant d’une «détérioration de la situation».

«À partir d’aujourd’hui, nous faisons sortir nos enfants des districts de Chebekinskiï et de Graïvoronskiï», a déclaré Viatcheslav Gladkov, le gouverneur de la région de Belgorod, où se trouvent ces deux zones. «Un premier groupe de 300 enfants va être envoyé à Voronej», à 250 km au nord-est.

AFP

La région de Belgorod a été le théâtre, la semaine dernière, d’une spectaculaire incursion d’hommes armés venus d’Ukraine, qui a suscité un choc en Russie. Depuis, plusieurs zones de la région situées à proximité immédiate de la frontière subissent des tirs nourris de mortier et d’artillerie, ainsi que des attaques de drones.

13:55

L'Allemagne ferme quatre consulats russes sur son sol

L'Allemagne a décidé de fermer quatre des cinq consulats russes présents sur son sol, en représailles aux restrictions imposées par Moscou à sa propre représentation diplomatique en Russie, a annoncé mercredi le ministère allemand des Affaires étrangères.

«Afin d'assurer un équilibre des présences mutuelles tant au niveau du personnel que des structures, nous avons décidé de retirer l'autorisation d'exploitation de quatre des cinq consulats généraux russes exploités en Allemagne, cela a été communiqué aujourd'hui au ministère russe des Affaires étrangères», a déclaré lors d'une conférence de presse régulière un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.