Football européen – Des soutiens à l'Ukraine sur les pelouses d'Europe

Publié

Football européenDes soutiens à l'Ukraine sur les pelouses d'Europe

Retrouvez les résultats et les temps forts des grandes compétitions de foot européennes de la saison 2021/2022, encore perturbée par le Covid.

Lazio's Montenegrin midfielder Adam Marusic (back), Lazio's Brazilian midfielder Felipe Anderson (L), Lazio's Brazilian defender Luiz Felipe (2nd R) and Lazio's Italian forward Ciro Immobile (R) wear a 'Stop the war' T-shirts referring to Russia's invasion of the Ukraine as they arrive to warm-up prior to the Italian Serie A football match between Lazio and Napoli at the Olympic stadium, in Rome on February 27, 2022. - 07 (Photo by Vincenzo PINTO / AFP)

Lazio's Montenegrin midfielder Adam Marusic (back), Lazio's Brazilian midfielder Felipe Anderson (L), Lazio's Brazilian defender Luiz Felipe (2nd R) and Lazio's Italian forward Ciro Immobile (R) wear a 'Stop the war' T-shirts referring to Russia's invasion of the Ukraine as they arrive to warm-up prior to the Italian Serie A football match between Lazio and Napoli at the Olympic stadium, in Rome on February 27, 2022. - 07 (Photo by Vincenzo PINTO / AFP)

AFP/Vincenzo Pinto
1 / 283
09.04 Comme son collègue Neymar, Mbappé a marqué trois buts à Clermont.

09.04 Comme son collègue Neymar, Mbappé a marqué trois buts à Clermont.

AFP
La Juventus a su retourner la situation à Cagliari.

La Juventus a su retourner la situation à Cagliari.

AFP
Chelsea est allé humilier Southampton.

Chelsea est allé humilier Southampton.

AFP

Dimanche 27 février

Naples premier du championnat après sa victoire face à la Lazio 2-1

Naples s'empare de la première place du championnat d'Italie, à égalité de points avec l'AC Milan, après s'être imposé 2 buts à 1 au stade Olympique de Rome contre la Lazio.

Naples et l'AC Milan seront d'ailleurs opposés dimanche prochain, au stade Diego-Maradona, dans le match au sommet de la 28e journée. Le capitaine napolitain Lorenzo Insigne a ouvert la marque à la 62e minute, son septième but de la saison en Serie A, d'une frappe au ras du poteau depuis l'extérieur de la surface.

Puis la Lazio a égalisé par l'Espagnol Pedro d'une reprise limpide du pied gauche que David Ospina n'a pu qu'effleurer (88e), mais un autre espagnol, de Naples celui-là, Fabian Ruiz, a marqué le but de la victoire au bout du temps additionnel, d'une frappe enroulée du gauche au ras du poteau, sur une passe d'Insigne (90e+4).

Le FC Barcelone croque l'Athletic Bilbao 4-0 et poursuit sa remontée

Le FC Barcelone a surclassé l'Athletic Bilbao 4-0 au Camp Nou pour la 26e journée de Liga, et continue sa remontée au classement, doublant l'Atlético Madrid, vainqueur du Celta Vigo 2-0 samedi, pour se hisser dans le top 4.

Les Catalans ont ouvert la marque grâce à une reprise du droit de Pierre-Emerick Aubameyang, après une tête de Gerard Piqué qui a heurté la barre transversale (37e), ont doublé la mise en deuxième période grâce à une puissante frappe du gauche d'Ousmane Dembélé dans un angle fermé (73e), et ont scellé leur victoire grâce à deux buts des Néerlandais Luuk de Jong et Memphis Depay en fin de match (90e, 90e+4).

Lille grignote, Lyon n'y arrive pas

Un but du Suédois Gabriel Gudmundsson a permis à Lille de s'imposer sur le terrain de Lyon (1-0), pourtant dominateur, et de prendre trois places au classement, en clôture de la 26e journée de Ligue 1.

Avec 39 points, les Lillois sont désormais 8e après avoir doublé Monaco. Ils sont à quatre points de Rennes (4e) et Strasbourg (5e). L'OL (38 pts), qui concède sa septième défaite de la saison, redescend dans le ventre mou (10e) alors qu'une victoire aurait ramené les Lyonnais à la 6e place à deux longueurs du Stade rennais (4e).

Liverpool remporte la Coupe de la Ligue en battant Chelsea en finale

Liverpool s'est adjugé le premier trophée majeur de la saison en Angleterre en battant Chelsea aux tirs au but (0-0, 11-10 ap. t.a.b.) en finale de la Coupe de la Ligue, à Wembley, au terme d'une finale ébouriffante.

Les deux équipes ont eu plusieurs occasions de marquer, mais c'est finalement le gardien des Blues, Kepa, rentré spécialement pour la séance des tirs au but à la place d'Edouard Mendy, qui a raté la 22e tentative de la série et précipité la défaite de son club.

Dortmund, accroché à Augsbourg, cède du terrain au Bayern

Dortmund a été accroché 1-1 chez le mal classé Augsbourg et cède encore du terrain au Bayern, désormais leader de la Bundesliga avec huit points d'avance, après sa victoire samedi, à Francfort (1-0) dans la 24e journée.

Thorgan Hazard, le frère d'Eden, a ouvert le score pour le Borussia, après un spectaculaire slalom sur la droite de la défense, et un tir croisé à ras de terre (35e).

Mais Noah Sarensen Bazee a égalisé (78e) au bout d'une action confuse dans la surface du BVB, qui évoluait de nouveau sans son buteur norvégien Erling Haaland (problème musculaire), dont le retour est repoussé de semaine en semaine.

L'OM fait match nul à Troyes (1-1), le podium se resserre

Marseille a été rejoint dans les dernières minutes à Troyes (1-1), échouant à creuser l'écart à la deuxième place du classement de Ligue 1, à l'issue de la 26e journée.

Après un penalty de Dimitri Payet (28e), Yoann Touzghar a égalisé (90e). L'OM, 2e, n'a qu'un point d'avance sur Nice et le Paris SG s'échappe en tête, avec 15 points de plus que Marseille.

Metz tenu en échec, des soutiens à l'Ukraine

Le FC Metz a été tenu en échec (0-0) par le FC Nantes, à Saint-Symphorien, à l'occasion de la 26e journée de Ligue 1. Solides derrière mais incapables de se montrer dangereux, les Grenats n'ont pas véritablement été en mesure d'inquiéter des Nantais revigorés par leur victoire contre le PSG, la semaine passée.

L'équipe dirigée par Frédéric Antonetti, qui purgeait le premier de ses sept matches de suspension, n'a inscrit que deux buts depuis le début de l'année 2022. Mais elle n'en a plus encaissé depuis deux rencontres.

Les hommes d'Antoine Kombouaré ont globalement dominé un match pauvre en occasions. À signaler l’expulsion du Messin Vincent Pajot en fin de match pour un tacle par derrière sur le Nantais Marcus Coco. En attendant le match de Troyes (20e) contre l'OM, les Lorrains sont 17e avec 22 points, à égalité avec Saint-Étienne (18e) et Bordeaux (19e).

Une banderole contre la guerre en Ukraine a été déployée par les supporters des Grenats. La 26e journée de Ligue 1 a été marquée par plusieurs gestes symboliques relatifs à l'invasion russe.

Les Rémois ont délibérément retardé le coup d'envoi de cinq minutes à Monaco, club dont les dirigeants sont russes, pour montrer leur «désaccord avec les actes de guerre faits par la Russie» en Ukraine, selon le président Jean-Pierre Caillot.

Le vice président de l'ASM, Oleg Petrov, aux côtés du prince Albert.

Une action vécue avec «surprise» par l'ASM, selon son entraîneur, qui assure qu'il n'y a «pas un homme dans tout le club qui veut la guerre».

Nkunku arrache une victoire pour Leipzig, toujours 4e

Un but tardif de Christopher Nkunku (82e) a permis au RB Leipzig d'arracher une victoire 1-0 chez le promu Bochum, et de conserver sa quatrième place.

Bien qu'elle ne tienne que grâce à une différence de buts favorable (Fribourg et Hoffenheim comptent 40 points comme Leipzig), la place du RB dans le top-4 est précieuse, puisqu'elle offrira en fin de saison une qualification pour la Ligue des champions, objectif affiché par les dirigeants du club.

L'ancien parisien Nkunku, inarrêtable en ce début d'année, a été servi en profondeur dans la course par Benjamin Henrichs, et a gagné son duel contre le gardien pour marquer son 13e but de la saison en championnat, son sixième sur les quatre derniers matches.

West Ham se replace dans la course à la C1

En battant Wolverhampton, l'un de ses rivaux, (1-0), pour la 27e journée de Premier League, West Ham s'est replacé dans une course à la Ligue des champions très ouverte en Angleterre. Avec 45 points, les Londoniens sont 5es, dans le sillage de Manchester United, 4e et dernier qualifié virtuel pour la C1, qui en a deux de plus.

Mais les deux équipes peuvent garder un œil inquiet sur le rétroviseur: Arsenal (6e avec 45 points) a trois matches de retard et Tottenham (7e avec 42) en a deux. Pour Wolverhampton, 8e avec 40 unités, l'objectif semble maintenant assez difficilement atteignable, même si les Wolves ont, eux, un match en retard.

Le match n'a évidemment pas échappé au contexte alourdi par l'invasion russe en Ukraine. Les Hammers se sont échauffés avec le maillot de leur coéquipier Andriy Yarmolenko, à qui le club a donné un congé exceptionnel, alors que les joueurs de Wolverhampton portaient l'inscription "Non à la guerre" sur leurs tee-shirts avant la rencontre.

Samedi 26 février

Mbappé égale Ibrahimovic grâce à un doublé

L'attaquant star Kylian Mbappé est revenu à hauteur de Zlatan Ibrahimovic, à la 2e place du classement des meilleurs buteurs du Paris SG, avec 156 buts, grâce à son doublé contre Saint-Étienne, samedi en Ligue 1 (3-1 résultat final).

Seul l'Uruguayen Edinson Cavani, 200 buts entre 2013 et 2020, fait mieux que le Suédois et le Français, clinique pour convertir sur le côté droit deux passes décisives de Lionel Messi (42e, 48e). Il a même continué son festival en délivrant une passe décisive à Danilo Pereira (53e). Mbappé (23 ans) a eu besoin de 205 rencontres pour égaler le total de "Ibra", qui a joué 25 matches en moins (180), entre 2012 et 2016.

L'Atlético Madrid domine le Celta Vigo

L'Atlético Madrid a dominé le Celta Vigo 2-0 samedi pour la 26e journée de Liga et remonte à la 4e place, parmi les places qualificatives pour la Ligue des champions, doublant provisoirement le FC Barcelone, qui reçoit l'Athletic Bilbao dimanche (21h).

Les Colchoneros, qui ont accroché Manchester United 1-1 en 8e de finale aller de Ligue des champions mercredi, ont scellé ce succès grâce au duo Geoffrey Kondogbia-Renan Lodi: l'ex-international français a servi deux lumineuses ouvertures pour le Brésilien, qui a marqué le premier doublé de sa carrière (36e, 60e).

City peut remercier Foden

Un but à huit minutes de la fin du temps réglementaire, inscrit par Phil Foden, a permis à Manchester City de doubler son avance sur Liverpool, qui ne joue pas en championnat cette semaine, pris par la finale de la Coupe de la ligue dimanche à Wembley contre Chelsea.

(AFP)

Avec 66 points, ils sont désormais six longueurs devant les Reds, mais ils peuvent remercier leur jeune prodige de les avoir tirés d'un match où les joueurs de Frank Lampard ont été héroïques dans l'engagement. Cela ne consolera pas les Toffees, qui auraient pu bénéficier d'un pénalty en toute fin de match, et qui se retrouvent juste au-dessus de la zone rouge, avec un petit point d'avance sur le premier relégable, Burnley.

C'est finalement une petite faute de la charnière centrale d'Everton qui a permis à Foden de tromper Jordan Pickford, qui avait été très bon jusque-là et d'atténuer un peu les doutes nés de la défaite contre Tottenham (3-2) la semaine dernière.

Vlahovic rapproche la Juve de la tête de la Serie A

La Juventus Turin s'est rapprochée du trio qui domine la Serie A samedi lors de la 27e journée, en s'imposant face à Empoli (3-2), portée par son nouvel attaquant Vlahovic, qui a inscrit un doublé. Les Turinois sont toujours quatrièmes du championnat, mais profitent des matches nuls des deux clubs milanais vendredi pour grappiller leur retard. Avec 50 points, ils sont désormais à sept longueurs du leader, l'AC Milan, quatre longueurs de Naples et cinq de l'Inter, ces deux derniers ayant un match de plus à jouer.

Une fois de plus, la Juve a pu compter sur sa nouvelle star, l'attaquant serbe Dusan Vlahovic, arraché à la Fiorentina pour 70 millions d'euros cet hiver. Titulaire aux côtés du Suisse Denis Zakaria, autre recrue hivernale de la Vieille Dame, le joueur de 22 ans a d'abord redonné l'avantage à son équipe (2-1) en se démarquant dans la surface puis en crochetant le gardien avant de marquer du pied gauche (45e+2).

(AFP)

Peu après l'heure de jeu, ensuite, il est parvenu à emmener le ballon, pourtant donné dans son dos par Alvaro Morata, dans la profondeur, avant de le piquer idéalement au-dessus du portier adverse (66e). Depuis son arrivée, le Serbe a déjà inscrit quatre buts, dont un en Ligue des champions contre Villarreal. Il trône maintenant en tête du classement des buteurs de Serie A avec vingt réalisations, devant Ciro Immobile (19 buts).

Le Bayern gagne et repousse Dortmund à 9 points

Le Bayern Munich s'est imposé samedi 1-0 à Francfort pour la 24e journée de Bundesliga, prenant 9 points d'avance sur Dortmund qui devra gagner dimanche pour réduire l'écart. À l'issue d'un match spectaculaire et intense, les champions en titre ont marqué par Leroy Sané (71e). Le Borussia Dortmund se déplace dimanche (17h30) sur le terrain de Augsbourg, 16e et potentiel barragiste.

(AFP)

Le Real Madrid l'emporte sur le fil

Le Real Madrid l'a emporté sur le fil 1-0 chez son voisin le Rayo Vallecano samedi pour la 26e journée de Liga, et conforte son avance en tête avec neuf points de plus que le Séville FC, qui reçoit le Betis pour le derby andalou dimanche (16h15).

À onze jours du 8e de finale retour de C1 contre le Paris SG, c'est encore une fois Karim Benzema qui a débloqué la situation pour le Real, en poussant dans les filets un ballon glissé par Vinicius dans la surface en fin de match (83e).

(AFP)

MU patine, les Spurs redémarrent

Manchester United, tenu en échec (0-0) par Watford, a vu samedi se rapprocher Tottenham, qui s'est relancé à Leeds (4-0), dans une 27e journée de Premier League marquée par le retour sur le terrain de Christian Eriksen, huit mois après son arrêt cardiaque à l'Euro.

Manchester United a fait une bien mauvaise opération dans la course à la Ligue des champions en étant incapable de concrétiser ses nombreuses occasions contre Watford. Les Red Devils, 4e, portent leur total à 47 points, mais Arsenal, leur poursuivant immédiat, n'est qu'à deux petites unités avec trois matches en moins. Pour Watford, 19e, ce point est un petit signe d'espoir qui les ramène à quatre longueurs de Leeds, 16e avec le même nombre de matches qu'eux.

Après son faux pas à Burnley (1-0), mercredi, Tottenham s'est relancé dans la cours à la Ligue des champions en gagnant à Leeds (4-0), samedi, pour la 27e journée de Premier League, accroissant encore la pression sur Marcelo Bielsa.

Avec 42 points, les Spurs restent 7es mais il n'ont que 4 points de retard sur Manchester United, 4e et dernier qualifié virtuel pour la C1, qui compte un match en plus. De quoi consoler Antonio Conte, qui semblait avoir mis son avenir sur le banc des Spurs en doute en milieu de semaine, après trois défaites en quatre matches de ses hommes.

Vendredi 25 février

L'Inter Milan piétin contre le Genoa

L'Inter Milan (2e), incapable de battre un Genoa combatif (0-0), n'a pas su profiter en soirée des points abandonnés juste avant par le leader, l'AC Milan, contre l'Udinese (1-1), vendredi en ouverture de la 27e journée de Serie A.

Avant de se retrouver mardi en demi-finale aller de Coupe d'Italie, les deux clubs milanais sont tous les deux sortis frustrés de leur soirée, qui fait surtout les affaires de Naples (3e). Le Napoli peut revenir sur la tête dimanche en cas de victoire contre la Lazio.

Face à ce Genoa relégable (19e) mais décidé à se battre sur tous les ballons, la meilleure attaque de la Serie A a manqué d'idées, de précision et de chance, la barre transversale de Salvatore Sirigu repoussant une tête de Danilo D'Ambrosio sur corner (62e).

Rennes s'impose à Montpellier et grimpe à la 4e place

Rennes est allé s'imposer 4 buts à 2 à Montpellier et s'est hissé provisoirement à la quatrième place de la Ligue 1, vendredi soir en match d'ouverture de la 26e journée.

Les Bretons menaient 2-0 avec des buts de Martin Terrier (8e) et Benjamin Bourigeaud (15e), Montpellier a égalisé par Ambroise Oyongo (19e) et Elye Wahi (42e), puis Rennes a marqué deux nouveaux buts par l'ancien montpelliérain Gaëtan Laborde sur penalty (52e) et Lovro Majer (84e). Le Stade rennais est 4e avec deux points d'avance sur Strasbourg (5e) et deux de retard sur Nice (3e), opposés samedi en Alsace.

Encore une occasion ratée pour Milan, accroché par l'Udinese

L'AC Milan, leader de Serie A, a encore lâché de précieux points en concédant le nul à domicile contre l'Udinese (1-1), vendredi en ouverture de la 27e journée, une semaine après avoir été accroché chez la lanterne rouge La Salernitana. Les Rossoneri (57 pts) pourront être rejoints en soirée par l'Inter Milan (2e, 54 pts) si les Nerazzurri s'imposent sur le terrain du Genoa (19e), sachant que l'équipe de Simone Inzaghi comptera toujours un match en retard à l'issue de cette journée.

Rafael Leao avait pourtant fait le plus difficile en ouvrant la marque (29e) mais Milan s'est endormi au retour des vestiaires, logiquement rejoint sur un but marqué --peut-être du bras-- par Destiny Udogie (66e).

Dimanche 20 février

Marseille battu par Clermont au Vélodrome

L'Olympique de Marseille s'est incliné 2-0 contre Clermont au stade Vélodrome, et ne devance plus l'OGC Nice que d'un point, dimanche, à l'issue de la 25e journée de Ligue 1.

Mohamed Bayo (13e) et Jim Allevinah (84e) ont été les buteurs clermontois face à des Olympiens qui restaient sur deux victoires en championnat. L'OM est toujours deuxième du classement à treize points du PSG, battu à Nantes samedi, tandis que Clermont conserve la 15e place, mais désormais avec cinq points d'avance sur Saint-Étienne (16e).

L'Inter se rate à San Siro contre Sassuolo

L'Inter Milan a manqué l'occasion de repasser devant l'AC Milan en tête de la Serie A après son revers à domicile 2-0 contre Sassuolo (11e) dimanche, lors de la 26e journée. Après le faux pas de leurs rivaux et voisins samedi chez la Salernitana (2-2), les joueurs de Simone Inzaghi pouvaient redevenir leaders, mais les Nerazzurri sont passés à côté de leur match, dimanche.

Ils sont distancés de deux points par les Rossoneri, avec toutefois un match en retard à disputer contre Bologne. Le mauvais week-end des formations milanaises pourrait profiter à Naples (3e, à trois points du leader), en déplacement, lundi, à Cagliari.

Super-Reus et Dortmund balayent M'Gladbach

Deux buts, trois passes décisives! Marco Reus, le capitaine de Dortmund, a balayé presque à lui seul Mönchengladbach 6-0 dimanche, permettant au Borussia de rester deuxième de la Bundesliga, à 6 points du Bayern et avec 8 longueurs d'avance sur Leverkusen après 23 journées.

Après son inexcusable défaite à domicile jeudi, en 16e de finale aller de Ligue Europa contre les Glasgow Rangers (4-2), Dortmund a retrouvé des couleurs, et sa victoire est à la fois méritée et convaincante. Difficile pourtant de deviner dans cette performance l'amorce d'un renouveau, tant le Borussia alterne cette saison les bonnes sorties et les faux pas désastreux, avec une régularité désespérante pour ses supporters.

Le Barça écrase Valence avec brio

Enfin l'effet Xavi? Le FC Barcelone, brillant, a écrasé le Valence CF 4-1 dimanche, pour la 25e journée de Liga, et double l'Atlético Madrid, vainqueur d'Osasuna 3-0 samedi, pour réintégrer les places qualificatives pour la Ligue des champions.

Les Catalans, parfaits, ont marqué quatre magnifiques buts: un doublé de la recrue Pierre-Emerick Aubameyang (23e, 38e), un but collectif conclu par Frenkie de Jong (32e) et une lourde frappe de Pedri des 30 mètres à la 63e, juste après la réduction de l'écart de Carlos Soler de la tête (52e).

Dans le sillage de leur excellente deuxième période contre Naples jeudi, au Camp Nou, en 16e de finale aller de Ligue Europa (1-1), les hommes de Xavi ont signé une prestation époustouflante à Mestalla. Une pluie de buts bienvenue à quatre jours du match retour décisif jeudi au stade Maradona, en Italie.

Doublé de Lewandowski, le Bayern conforte sa première place

Malmené pendant 45 minutes, mené 1-0 à la pause par la lanterne rouge Fürth, le Bayern Munich s'en est remis à un doublé de Lewandowski pour s'imposer 4-1 et conforter dimanche sa première place en Bundesliga. Dortmund, 2e et provisoirement à neuf points, peut revenir à six points lors de cette 23e journée s'il s'impose à domicile contre Mönchengladbach (17h30).

Après deux faux pas, en championnat (défaite 4-2 chez le promu Bochum) et en Ligue des champions (nul 1-1 à Salzbourg), le Bayern était sous pression. Cette victoire n'a pas levé tous les doutes, mais elle évitera des débats délicats à Munich, dans les prochains jours.

Fürth avait ouvert le score par Branimir Hrgota (42e) sur coup franc direct. Lewandowski a répliqué aux 46e et 82e minutes. Entretemps, le deuxième but pour le Bayern avait été marqué contre son camp par Sebastian Griesbeck, sur un centre de Thomas Müller. L'ancien Parisien Eric Maxim Choupo-Moting a alourdi le score dans le temps additionnel (4-1, 90e+1).

Manchester United prend le meilleur sur Leeds

Manchester United, chahuté à Leeds, a fini par l'emporter (4-2) dimanche lors de la 26e journée de championnat d'Angleterre, une victoire qui lui permet de consolider sa quatrième place au classement. Elle permet également aux Red Devils de préparer idéalement leur déplacement sur le terrain de l'Atlético Madrid, mercredi, en huitième de finale aller de Ligue des champions.

Sur une pelouse détrempée, MU et Leeds ont livré un match très haché, avec de nombreuses erreurs techniques et une certaine désorganisation tactique. La défense mancunienne, encore privée au coup d'envoi de Raphaël Varane, qui n'est entré qu'en fin de match après avoir été absent contre Brighton pour cause de maladie, a montré des signes de fébrilité. Ce sont pourtant ses deux défenseurs centraux Harry Maguire et Victor Lindelöf qui ont été à l'origine des deux premiers buts.

D'abord une tête de Maguire, pour le premier but sur corner des Mancuniens cette saison en Premier League (34e). Puis une belle montée de Lindelöf, qui a permis à Jadon Sancho et Bruno Fernandes de réaliser un une-deux et au second de marquer (45e+5). Mais Leeds a égalisé avec deux buts en une minute (Rodrigo d'un superbe lob excentré, puis Raphina, à la 54e). Il a fallu un autre une-deux de Sancho, cette fois avec Fred, entré en jeu trois minutes plus tôt, pour que les Red Devils ne reprennent l'avantage (70e). Anthony Elanga, lui aussi entré en jeu quelques minutes plus tôt, a consolidé le succès mancunien (88e, 2-4).

Strasbourg s'éloigne du podium

Les Strasbourgeois ont subi un petit coup d'arrêt à Saint-Étienne, face à des Verts qui restaient sur trois victoires d'affilée dans leur mission sauvetage et continuent d'engranger des points. Le scénario a été particulièrement débridé: l'équipe de Julien Stéphan a encaissé un but précoce sur un coup franc indirect au point de penalty, transformé par Ryad Boudebouz qui a transpercé la forêt des joueurs strasbourgeois massés sur leur ligne de but (4e).

Puis la force offensive alsacienne, la deuxième attaque de L1 derrière Paris, a renversé le score: égalisation d'Habib Diallo de la tête après une sortie hasardeuse du gardien Paul Bernardoni (21e), puis "papinade" du défenseur Lucas Perrin (30e), prêté par Marseille. Et c'est enfin Wahbi Khazri qui a égalisé de près à la réception d'un centre (34e) pour préserver Saint-Étienne (22 pts) et assurer aux Verts de rester hors des deux dernières places de relégables.

Nice conforte sa 3e place en battant Angers

Nice a conforté sa 3e place en Ligue 1 en dominant Angers (1-0), dimanche lors de la 25e journée. L'OGCN, victorieux grâce à un but de Justin Kluivert (19e), revient provisoirement à une longueur de Marseille, qui reçoit dimanche soir Clermont (20h45).

L'Atalanta tombe face à la Fiorentina

L'Atalanta Bergame, battue 1-0 sur la pelouse de la Fiorentina dimanche, lors de la 26e journée de Serie A, enchaîne une cinquième rencontre sans victoire en championnat. Les hommes de Gian Piero Gasperini, exclu durant la rencontre pour un coup de colère envers l'arbitrage, ont enregistré également leur première défaite à l'extérieur cette saison. Ils manquent aussi l'occasion de rejoindre la Juventus Turin à la 4e place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions.

Samedi 19 février

Nantes rosse le PSG en 45 minutes

Une Beaujoire en fusion, un Alban Lafont en état de grâce dans les buts nantais... Les Canaris ont connu une soirée de rêve contre l'ogre de la Ligue 1, le PSG. Le FC Nantes a en effet battu le PSG 3-1, samedi soir en 25e journée de championnat. Kolo Muani ouvre le score pour les Jaunes dès la 4e minute de jeu. Merlin double la mise à la 16e. Largement privés de ballon, les Nantais sont tranchants dès qu'ils le récupèrent. Juste avant la pause, Blas inscrit le 3e but, sur pénalty (45e+6). 3-0 à la pause, l'exploit est en marche.

Dès le retour des vestiaires, Neymar réduit la marque. Quelques minutes plus tard, il tirait particulièrement mal un pénalty que Lafont s'est fait un plaisir de sortir. Jusqu'au bout, le gardien de Nantes multiplie les arrêts, ses défenseurs sont héroïques sur chaque duel, chaque joueur de Nantes donne tout pour conserver le score. Paris, qui connaît là sa deuxième défaite de la saison en Ligue 1, conserve 13 points d'avance sur son dauphin Marseille. Nantes bondit à la 5e place de Ligue 1, à trois points de Strasbourg et 4 points du podium, en attendant les matchs de dimanche.

Le Real Madrid domine Alavés

Le Real Madrid a battu Alavés 3-0 dans un match loin d'être palpitant. Après quelques difficultés pour trouver l'ouverture, les Madrilènes ont marqué par Asension (63e), Vinicius Junior (80e) et Benzema (90e, s.p.). Ce succès permet aux Merengue de disposer de 7 points d'avance sur le FC Séville, qui va à l'Espanyol Barcelone dimanche après-midi. Alavés reste avant-dernier.

La lanterne rouge tient tête au leader milanais

La Serlernitana de Franck Ribéry, lanterne rouge du championnat d'Italie, a tenu en échec le leader Milan 2-2 samedi soir en 26e journée de Serie A. Si le Milan AC a vite ouvert le score par Messias (5e), Salerne a retourné la situation par Bonazzoli (29e), puis Djuric (72e). Rebic a arraché le point du nul pour Milan (77e). Les Rossoneri comptent deux points d'avance sur l'Inter et trois sur Naples. Salerne est décroché dans la course au maintien.

La folle victoire de Tottenham à City

Tottenham, en perdition ces dernières semaines, restait sur trois défaites de rang. Manchester City était invaincu en Premier League depuis une quinzaine de rencontres. Le match des Londoniens sur la pelouse des leaders du championnat d'Angleterre n'annonçait pas de surprise. Et pourtant! Les Spurs sont allés l'emporter 2-3 à l'Etihad Stadium de Manchester.

Bien servi par Son, Lulusevski refroidissait le stade d'entrée en ouvrant le score pour les Spurs (4e). City dominait ensuite copieusement et finissait par égaliser par Gündogan, avec une boulette de Lloris au passage (33e). La domination des Mancuniens continuait ensuite, mais les hommes de Pep Guardiola étaient une nouvelle fois surpris, juste avant l'heure de jeu, par une jolie demi-volée de Kane en pleine lucarne (1-2). L'attaquant anglais aurait pu tuer le match à la 73e mais son but est refusé pour un léger hors-jeu de Kulusevski, qui avait centré.

Le match est jusque là intéressant, mais c'est dans les arrêts de jeux qu'il entre encore dans une autre dimension. Après avoir visionné la vidéo, l'arbitre accorde un pénalty pour City, transformé en force en lucarne par Riyad Mahrez (90e+2). Restent alors quelques instants pour aller chercher la victoire face à des joueurs de Tottenham visiblement en bout de course. C'est sans compter sur le cœur que les hommes d'Antonio Conte mettent dans leur fin de match. Un centre de Kulusevski trouve la tête d'Harry Kane, qui signe son doublé (90e+5). Tottenham résiste ensuite aux derniers assauts et conserve son avantage jusqu'à la 10e minute des arrêts de jeux et la fin du match.

Cette première défaite de City depuis le 6 novembre relance le championnat. Les Sky Blues ont six points d'avance sur Liverpool, qui a un match en plus à jouer. Rendez-vous est pris pour le City-Liverpool du week-end du 9 avril. Tottenham, de son côté, est 7e, à 4 points de United, qui occupe la 4e place qualificative pour la Ligue des Champions.

Lens et Lyon se neutralisent

Lens et Lyon, prétendants aux places européennes, n'ont pu se départager (1-1) samedi au stade Bollaert-Delelis, lors de la 25e journée de Ligue 1. Avec ce résultat, Lyon remonte toutefois provisoirement à la 5e place, alors que Lens reste 8e. Les Lensois ont ouvert le score dès la 13e minute par Jonathan Clauss avant que Tino Kadewere n'égalise juste avant la pause (44e).

Les gamins de la Roma sauvent un point

La Roma, menée 2-0 à la pause à domicile, a sauvé un point contre l'Hellas Vérone (2-2) grâce à deux joueurs de moins de 20 ans entrés en seconde période, samedi lors de la 26e journée de Serie A. Cristian Volpato, 18 ans, a d'abord réduit la marque en reprenant un corner repoussé par la défense de l'Hellas trois minutes après son entrée en jeu (65e). Son premier but dans l'élite pour sa seconde apparition. La Roma est 7e de Série A, l'Hellas 9e.

Liverpool se rapproche de City

Liverpool a battu Norwich 3-1, avec un retourné somptueux de Mané (64e) et des buts de Salah (67e) et Diaz (81e). Norwich, 18e au classement, avait ouvert le score par Rashica (48e). Ce succès permet à Liverpool de revenir à six points de Manchester City, qui accueille Tottenham à 18h30.

Dans les autres matchs joués samedi, le 3e, Chelsea, tout juste sacré champion du monde des clubs, s'est imposé 0-1 à Crystal Palace grâce à un but de Ziyech à la 89e. Les Blues pointent à sept points de Liverpool. Everton, de son côté, n'en finit plus de s'enfoncer et a encore perdu, 2-0 sur la pelouse de Southampton. Everton est désormais 16e et peut trembler.

Tout en bas du classement, en effet, les derniers se rebiffent. La lanterne rouge Burnley s'est en effet imposée 0-3 sur la pelouse de Brighton. Watford, 19e, l'a emporté 0-1 à Aston Villa. Enfin, Arsenal a battu Brentford 2-1.

L'Atlético reste dans la course

L'Atlético Madrid s'est imposé 0-3 à Osasuna, grâce à Félix (3e), Luis Suarez (59e) et Correa (89e). Avec ce succès, les hommes de Simeone remontent à la 4e place, avec trois points d'avance sur Villarreal et le Barça, qui joue dimanche à Valence.

Hoffenheim est 4e de Bundesliga

Hoffenheim pointe en 4e position de Bundesliga, après sa victoire sur la pelouse de Wolsfburg. Mené 1-0 après un but de Wind (36e), Hoffenheim a renversé le match en cinq minutes, par Bruun Larsen (73e) et Kramaric (78e). L'Union Berlin a de son côté perdu 1-0 sur la pelouse de Bielefeld, sur un but d'Okugawa (53e). Fribourg est cinquième après sa victoire 1-2 à Augsbourg tandis que Stuttgart et Bochum ont fait mach nul 1-1.

La Sampdoria se donne de l'air

Un doublé de Quagliarella a permis à la Sampdoria Gênes de disposer d'Empoli 2-0 et de grimper à la 15e place de Serie A.

Villarreal facile à Grenade

Villarreal grimpe provisoirement à la 4e place de Liga, après sa victoire 1-4 à Grenade, grâce notamment à un triplé de Danjuma Groeneveld.

West Ham et Newcastle dos à dos

West Ham a manqué une occasion de prendre la quatrième place de Premier League, en concédant le nul 1-1 à domicile contre le mal classé Newcastle. Les Hammers avaient ouvert le score à la 32e par Dawson, Willock égalisant juste avant la pause.

West Ham reste cinquième au classement, tandis que Newcastle est 17e.

Dimanche 13 février

Marseille s'impose 2-1 sur la pelouse du FC Metz

Sans briller, Marseille a arraché en fin de match un succès capital sur la pelouse de Metz (2-1) qui lui permet de consolider sa deuxième place. Une semaine après son triplé retentissant face à Angers (5-2), c'est encore le Polonais Arkadiusz Milik qui a permis à l'OM de l'emporter grâce à un joli retourné seulement six minutes après son entrée en jeu (82e). Avant cela, l'Ivoirien Habib Maïga (52e) avait répondu à l'ouverture du score du Congolais Cédric Bakambu (26e).

Les Phocéens, pas flamboyants et souvent gênés par le pressing messin, notamment en seconde période, ont toutefois réussi à assurer l'essentiel en engrangeant les trois points, alors que certains concurrents directs dans la course au podium ont craqué ce week-end. Metz, de son côté, n'a pas démérité mais a enregistré une nouvelle défaite et glisse dans la zone de relégation, devançant la lanterne rouge, Bordeaux, à la différence de buts (19e, 20 points).

Ousmane Dembélé, écarté en janvier, entre en jeu contre l'Espanyol

L'ailier droit international français Ousmane Dembélé, écarté du FC Barcelone depuis un mois, est entré en jeu à la place de Jordi Alba, à la 72e minute du derby catalan contre l'Espanyol Barcelone pour la 24e journée de Liga.

Ousmane Dembélé avait déjà réintégré le groupe du FC Barcelone pour la 23e journée contre l'Atlético Madrid, dimanche 6 février, mais n'était pas entré en jeu. Malgré les renforts offensifs enregistrés par le FC Barcelone durant le mercato d'hiver (Adama Traoré, Pierre-Emerick Aubameyang et Ferran Torres), Xavi a décidé de redonner sa chance à Dembélé, après lui avoir intimé le 19 janvier de «prolonger» son contrat, qui s'achève en fin de saison, ou de «quitter le club».

Bordeaux lanterne rouge après sa défaite 3-2 à Lens

Bordeaux, sans entraîneur depuis la mise à pied de Vladimir Petkovic, a subi une quatrième défaite en cinq matches de Ligue 1 disputés en 2022, à Lens (3-2), un résultat qui fait tomber le club à la dernière place du championnat.

Menés 3-0 après moins de trente minutes, les Girondins n'ont pas réussi à rattraper leur retard malgré un sursaut. Ils sont assurés de terminer la 24e journée avec l'étiquette de lanterne rouge, derrière Metz (19e) qui reçoit Marseille dans la soirée et derrière Saint-Étienne (18e) qui s'est imposé 2-1 dans l'après-midi à Clermont.

Dortmund bat l'Union et revient à 6 points du Bayern

Le capitaine de Dortmund, Marco Reus, a réussi un doublé et conduit son équipe vers un succès 3-0 à l'Union Berlin, permettant au Borussia de revenir à 6 points du Bayern, toujours leader mais battu samedi à Bochum (4-2).

L'ex-Lorientais et international portugais Raphaël Guerreiro a marqué le troisième but de son équipe.

Derrière les deux cadors du football allemand, Leverkusen avait conforté samedi sa troisième place en battant Stuttgart 4-2, mais reste tout de même à 11 points du leader. À 18 longueurs de la tête, Leipzig est quatrième et dernier qualifié potentiel pour la Ligue des champions.

Liverpool engrange, Newcastle enchaîne, Tottenham patauge

Avec leur victoire chez la lanterne rouge, les Reds ont mis à profit l'absence de Chelsea, couronné au Mondial des clubs samedi, pour consolider leur statut de dauphin de l'intouchable Manchester City. Les trois points lui ont été offerts par son milieu défensif Fabinho, peu avant la pause, sur un corner (1-0, 41e), inscrivant son 5e but depuis le début de 2022.

Les achats du mercato d'hiver semblent payer pour Newcastle qui vient d'enregistrer deux succès en deux matches, soit autant que lors de ses 21 premières rencontres de la saison, en dominant Aston Villa (1-0). Avec 21 points en 23 matches joués, les Magpies ont désormais quatre longueurs d'avance sur la zone rouge et Norwich, qui a disputé un match en plus qu'eux.

La libération est venue d'un coup franc direct de Kieran Trippier (1-0, 35e), déjà buteur sur le même exercice contre Everton (3-1) et propulsé capitaine après quelques semaines au club seulement.

Renversé chez lui par Southampton mercredi (3-2), après avoir mené deux fois, Tottenham a, cette fois, été totalement impuissant à domicile face à Wolverhampton (0-2) qui se relance dans la course à l'Europe. Face aux Wolves, il s'est retrouvé mené au bout de 6 minutes, sur un but de Raul Jimenez et 12 minutes plus tard, l'équipe des Midlands avait fait le break par Leander Dendoncker (0-2, 18e), deux buts sur lesquels Hugo Lloris est loin d'être irréprochable.

Saint-Étienne renverse Clermont

Saint-Étienne, mené 1-0 à la pause, a renversé Clermont (2-1) en Ligue 1, un troisième succès d'affilée en championnat qui permet aux Verts d'entretenir leurs chances de maintien dans l'élite.

Mahdi Camara (71e) et Timothée Kolodziejczak (82e) ont permis à l'équipe de Pascal Dupraz de sortir de la zone rouge à la 18e place avec 21 points, en attendant la réception de Marseille par Metz (19e, 20 pts) et le déplacement de Bordeaux (20e, 20 pts) à Lens, dimanche également.

Milan provisoirement en tête en battant la Sampdoria

L'AC Milan a profité du nul entre Naples et l'Inter Milan (1-1), samedi, pour prendre au moins provisoirement la tête de la Serie A grâce à une victoire sans difficulté contre la Sampdoria (1-0), dimanche lors de la 25e journée. Un but rapide de Rafael Leao (8e) a suffi aux Rossoneri, particulièrement maladroits en seconde période, pour prendre un point d'avance sur les Nerazzurri (2e), qui comptent toutefois un match en retard, et deux sur le Napoli (3e).

Après son début de match canon, Milan n'a pas réussi à se mettre à l'abri, en butant notamment sur l'excellent gardien génois Wladimiro Falcone, impeccable devant Junior Messias (44e) et sur un joli ciseau d'Olivier Giroud (59e).

Samedi 12 février

Lyon bat Nice et recolle au top 5

Lyon est revenu aux portes du top-5 de la Ligue 1 en dominant samedi Nice (2-0), le troisième du Championnat, un résultat qui permet à Marseille de rester le dauphin du Paris SG avant de se déplacer dimanche à Metz.

Défait 2-0 le week-end dernier à Monaco, l'OL a retrouvé son élan grâce à un penalty inscrit par Moussa Dembélé (8e) et un second but inscrit par Karl Toko Ekambi (52e). L'équipe de Peter Bosz compte 37 points comme Rennes, le 5e du Championnat, qui a été battu 1-0 par le PSG vendredi en ouverture de la 24e journée.

Man City et Sterling en balade à Norwich

Porté par son attaquant anglais Raheem Sterling, auteur d'un triplé samedi, Manchester City s'est facilement imposé sur le terrain de Norwich. Les Citizens confortent leur place de leader de Premier League avec provisoirement 12 points d'avance sur leur dauphin, Liverpool, qui a joué deux matches de moins.

L'Inter bousculée par Naples

L'Inter Milan a été sérieusement bousculée par son dauphin Naples, samedi, mais a préservé un nul (1-1) suffisant pour conserver la tête, avec toutefois la menace de voir l'AC Milan passer devant dimanche.

À quatre jours de défier l'ogre Liverpool en Ligue des champions, le leader nerazzurro n'a pas montré son intensité habituelle dans le jeu mais a sauvé un point grâce à l'opportunisme d'Edin Dzeko (47e), après avoir été pris à froid par un penalty de Lorenzo Insigne (7e).

L'Inter Milan (54 pts, avec un match en retard) reste en tête devant le Napoli (53 pts) et l'AC Milan (52 pts), qui accueille dimanche midi la Sampdoria Gênes (16e) lors de cette 25e journée.

Le Real accroché par Villareal

Sans Karim Benzema, le Real Madrid patine encore: les Merengues ont été accrochés 0-0 à Villarreal samedi pour la 24e journée de Liga, et commencent à sentir la pression du Séville FC, 2e, quatre points derrière après sa victoire 2-0 vendredi contre Elche.

À trois jours du choc en 8e de finale aller de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain, les Merengues, privés de Karim Benzema mais avec Gareth Bale titulaire à sa place, ont été dominés pendant les 45 premières minutes à Villarreal, puis n'ont pas réussi à faire craquer Geronimo Rulli en deuxième période.

Résultat: le Real aborde son test parisien avec quelques doutes. Les Merengues n'ont gagné qu'un seul de leurs quatre derniers matches (1-0 contre Grenade le 6 février en Liga)... et sentent le souffle des hommes de Julen Lopetegui sur leur nuque.

Leverkusen revient sur Dortmund

À la faveur de sa victoire samedi 4-2 contre Stuttgart, Leverkusen a conforté sa troisième place en Bundesliga et revient à deux points de Dortmund, qui doit négocier dimanche un déplacement périlleux chez l'Union Berlin.

Au classement, le Bayern caracole en tête avec 52 points, malgré sa défaite surprise samedi à Bochum (4-2). Dortmund suit avec 43 unités, et Leverkusen avec 41. Derrière, l'écart est fait: Leipzig, provisoire quatrième, ne compte que 34 points.

Le Bayern balayé par le promu Bochum

Malgré un doublé de Robert Lewandowski, le Bayern a été mis K.-O. samedi par le promu Bochum 4-2, après avoir encaissé quatre buts en première période, du jamais vu pour le «Rekordmeister» depuis... 1975.

Cette claque, à quatre jours de son entrée en lice en Ligue des champions à Salzbourg, laisse tout de même le «Rekordmeister» avec provisoirement neuf points d'avance sur Dortmund en tête du classement.

Le Borussia peut se rapprocher un peu dimanche, à condition d'aller battre l'Union Berlin, qui lutte pour une place dans le top-4 et une qualification pour la Ligue des champions.

ManU n'y arrive pas

Manchester United a été tenu en échec à Old Trafford par Southampton, samedi en 25e journée du championnat d'Angleterre. Sancho a ouvert le score à la 21e pour les Red Devils, Adams a égalisé à la 48e. Avec ce nul, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers sont 5e, à égalité de points avec le 4e West Ham et à sept points du 3e Chelsea. Manchester ne compte qu'un point d'avance sur Arsenal, qui a joué deux matches en moins, et quatre sur Tottenham, qui compte trois matches en moins. Southampton est 10e.

Vendredi 11 février

Le PSG bat Rennes sur le fil grâce à Mbappé

Le PSG l'a emporté de justesse 1-0 face à Rennes vendredi au Parc des Princes, en ouverture de la 24e journée de Ligue 1, quatre jours avant de recevoir le Real Madrid en huitième de finale de Ligue des champions.

Longtemps sans idées, les Parisiens s'en sont remis à leur buteur Kylian Mbappé, qui a enfin trouvé la faille sur une passe de Leo Messi (90e+2), après s'être montré dangereux mais maladroit (41e, 61e, 63e). Les Parisiens continuent de dominer outrageusement la Ligue 1 avec 59 points, seize d'avance sur leur dauphin Marseille, mais un défi d'un autre calibre les attend mardi: le Real Madrid.

Leipzig est de retour!

Après son début de saison catastrophique et un changement d'entraîneur mi-décembre, le RB vient de revenir, provisoirement, dans le top-4 de la Bundesliga qualificatif pour la Ligue des champions, grâce à une nouvelle victoire convaincante 3-1 contre Cologne vendredi.

Les hommes du coach de 36 ans Domenico Tedesco comptent désormais 34 points, à distance encore du trio de tête, Bayern (52 pts), Dortmund (43 pts) et Leverkusen (38 pts).

Jeudi 10 février

Liverpool sème Chelsea, Arsenal double Manchester United

Liverpool a consolidé sa place de dauphin de Manchester City en battant Leicester (2-0) grâce à un doublé de Diogo Jota, jeudi, pour la 24e journée de Premier League.

De son côté, Arsenal, vainqueur à Wolverhampton (1-0), prend la 5e place à Manchester United.

Coupe d'Italie: Vlahovic envoie la Juve en demie

La Juventus a longtemps buté sur un gardien de Sassuolo en état de grâce avant d'arracher in extremis sa qualification pour les demi-finales de la Coupe d'Italie (2-1), jeudi, grâce à un coup de rein de sa recrue star de l'hiver Dusan Vlahovic. Alors que la prolongation se profilait, le Serbe a récupéré le ballon côté gauche et s'est faufilé jusque dans la surface des Neroverdi. Il a libéré le Juventus Stadium d'une frappe en angle fermé, en profitant d'une déviation décisive de l'infortuné Ruan (88e)!

Un but cruel pour le gardien de Sassuolo Gianluca Pegolo, habituel remplaçant, qui a multiplié les miracles sur sa ligne devant Weston McKennie, Alex Sandro, Vlahovic déjà, Alvaro Morata, ou encore Adrien Rabiot

Coupe de France: Nantes bat Bastia et rejoint Monaco en demi-finale

Nantes a fêté jeudi le premier anniversaire de l'arrivée d'Antoine Kombouaré en battant Bastia 2 à 0 pour s'offrir une nouvelle demi-finale de Coupe de France début mars contre Monaco.

Apathiques une bonne partie de la rencontre, malgré le soutien enthousiaste de près de 25 000 spectateurs, les Canaris ont pu compter comme souvent sur des buts de Ludovic Blas et Randal Kolo Muani, mais aussi sur la maladresse des attaquants bastiais et la vigilance de leur gardien Rémy Descamps.

Les supporters de Marseille interdits à Metz

Les supporters de l'Olympique de Marseille, déjà interdits de déplacement mercredi face à Nice, ne pourront pas accéder au stade Saint-Symphorien ni au centre de Metz lors du match de Ligue 1 opposant dimanche l'OM au club mosellan, a annoncé ce jeudi la préfecture.

«Le préfet de la Moselle», Laurent Touvet, «interdit la présence des supporters marseillais au stade Saint-Symphorien et au centre-ville de Metz» en raison «des risques avérés de troubles à l'ordre public lors du match», a indiqué la préfecture dans un communiqué.

L'arrêté interdit dimanche «de 12h à minuit, l'accès au stade ainsi que la circulation et le stationnement sur la voie publique de toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'Olympique de Marseille ou se comportant comme tel», poursuit le communiqué. «Les personnes affichant leur qualité de supporters marseillais, par le port de maillots ou écharpes par exemple, ne pourront pas ce dimanche se rendre ni au stade pour assister au match, ni au centre-ville de Metz», précise encore le texte.

Mercredi 9 février

Coupe de France: Nice surclasse Marseille

L'OGC Nice s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France, une première depuis 2011, en éliminant l'Olympique de Marseille 4-1 mercredi à l'Allianz Riviera, à l'issue d'un match sans incident notable, plus de cinq mois après les débordements de Nice-OM en Ligue 1.

Les Niçois, dominés rapidement après un but contre son camp de Melvin Bard (3e), ont pris le dessus grâce à un doublé de Justin Kluivert (29e, 49e) et des buts d'Amine Gouiri (10e) et Andy Delort (61e). Ils rejoignent le dernier carré de la compétition, comme Monaco et le «Petit Poucet» Versailles (National 2), avant le dernier quart de finale entre Nantes et Bastia (L2) jeudi.

Milan atomise la Lazio

Olivier Giroud, quatre jours après son doublé contre l'Inter Milan (2-1), a récidivé mercredi, en Coupe d'Italie, lors de la victoire facile de l'AC Milan contre la Lazio Rome (4-0) pour offrir aux Rossoneri une demi-finale de gala contre les Nerazzurri.

La fragile défense romaine a craqué en première mi-temps face à la vitesse de Rafael Leao, auteur du premier but (24e) et passeur sur le second pour Giroud (41e), de Brahim Diaz et de Théo Hernandez, passeur pour le second but de Giroud (45e+1e). Malgré un Milan moins mordant ensuite, les Laziali ont encore cédé sur une frappe de Franck Kessié (79e). Les Rossoneri retrouveront en demi-finale (en aller et retour) l'Inter Milan, victorieuse mardi de l'AS Rome (2-0).

Coupe du Roi: le Betis met un pied en finale

Le Betis Séville de Nabil Fekir a difficilement battu le Rayo Vallecano 2-1 en demi-finale aller de la Coupe du Roi en Espagne, mercredi, à Vallecas, et met un pied en finale, avant le match retour qui aura lieu le 3 mars, à Séville.

Alvaro Garcia a ouvert la marque pour le Rayo à la reprise d'un centre millimétré d'Ivan Balliu, dès la 5e minute, mais le Betis Séville est monté en régime peu à peu, avec l'égalisation de Borja Iglesias à la 26e d'une frappe croisée du droit après une série de crochets, puis le magnifique but de la victoire, à la 68e, signé William Carvalho. Le milieu défensif international portugais, qu'on a peu l'habitude de voir dans ce registre, a effacé Alejandro Catena d'un petit pont dans la surface avant d'ajuster Stole Dimitrievski d'un ballon glissé dans le petit filet.

Coupe de France: Versailles, roi des Petits Poucets en demi-finale

Versailles, qui a longtemps mené au score avant d'être rejoint à la dernière minute par Bergerac (1-1) dans le duel des amateurs (N2), a gardé son calme pour s'imposer aux tirs au but (5-4) et accéder au dernier carré de la Coupe de France, mercredi soir, à Périgueux.

Sur un terrain hostile, bosselé, qui a surtout handicapé les Périgourdins, plus joueurs, l'équipe de Youssef Chibhi a parfaitement mené sa barque pour imiter Calais (finaliste en 2000), Montceau-les-Mines (2007), Quevilly (2010) et Rumilly (2021), seules formations du 4e échelon à avoir atteint ce stade de la compétition avant elle.

Chelsea et Palmeiras en finale

Chelsea s'est qualifié pour la deuxième finale du Mondial des clubs FIFA de son histoire en venant à bout d'Al Hilal (1-0), mercredi, à Abu Dhabi, même si les Saoudiens ont provoqué quelques frayeurs dans la dernière demi-heure. Un but de Romelu Lukaku, titularisé en pointe, et bien placé pour reprendre aux six mètres un dégagement raté de la tête de Yasser Al-Shahrani (1-0, 32e) a suffi au bonheur des Blues qui affronteront les Brésiliens de Palmeiras en finale, samedi.

Le club brésilien, vainqueur de la dernière Copa Libertadores, avait battu mardi les Égyptiens d'Al-Ahly 2-0, mardi à Abu Dhabi. Face à Al-Ahly, qui l'avait battu pour la troisième place lors de l'édition précédente, Palmeiras a pris sa revanche grâce à des buts de Rafael Veiga (39e) et Dudu (49e), déjà passeur sur le premier but.

Mardi 8 février

L'Inter en demie de la Coupe d'Italie en écartant la Roma

José Mourinho a pu savourer mardi l'ovation de San Siro, en souvenir des succès de l'ex-entraîneur de l'Inter Milan, mais sa Roma n'a pu empêcher les Nerazzurri de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe d'Italie (2-0). L'ex-Giallorosso Edin Dzeko (2e) et Alexis Sanchez (68e) ont marqué les deux buts de la victoire d'une Inter Milan remise en selle, après sa défaite dans le derby contre l'AC Milan (1-2) samedi.

Même si les Nerazzurri ont été bousculés et ont perdu leur défenseur Alessandro Bastoni, sorti en boitant très bas juste avant la pause, après une grosse entorse à la cheville droite. Les Intéristes retrouveront en demi-finale l'AC Milan ou la Lazio Rome, opposés mercredi également à San Siro.

Manchester United se saborde encore

Manchester United a laissé ce mardi filer une victoire qui lui tendait les bras chez le dernier, Burnley (1-1). Ce point n'empêche cependant pas les Red Devils (39 points) de perdre la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions au profit de West Ham (40 pts), pénible vainqueur (1-0) de Watford (19e).

Coupe de France: Monaco écarte Amiens

Monaco, finaliste de la dernière édition, a décroché le premier billet pour les demi-finales de Coupe de France grâce à sa victoire contre Amiens (2-0), 14e de Ligue 2, mardi soir au Stade Louis-II. Les Monégasques poursuivent leur parcours grâce à deux buts d'Aurélien Tchouameni (5e) et Kevin Volland (54e) .

Dimanche 6 février

Le Real Madrid conforte sa première place

Le Real Madrid, à neuf jours du choc contre le Paris Saint-Germain, en 8e de finale aller de Ligue des champions, a difficilement battu Grenade 1-0, dimanche, lors de la 23e journée du championnat d'Espagne.

Le Real conforte néanmoins sa première place, avec désormais six points d'avance sur le Séville FC (2e), accroché 0-0, samedi, par Osasuna. Les Madrilènes ont longtemps dominé, mais n'ont réussi à faire trembler les filets andalous qu'à la 74e, sur une jolie frappe lointaine du gauche de Marco Asensio.

La Juventus se hisse dans le Top 4

La Juventus Turin s'est hissée dans le Top 4 de la Serie A pour la première fois de la saison grâce à des buts de ses recrues hivernales, Dusan Vlahovic et Denis Zakaria, dimanche soir, contre l'Hellas Vérone (2-0) lors de la 24e journée.

Vlahovic, recrue star du mois de janvier pour plus de 70 millions d'euros, n'a mis que douze minutes à justifier l'investissement en ouvrant la marque d'un lob astucieux, sur une offrande du meneur argentin Paulo Dybala. L'ex-joueur de la Fiorentina, qui a repris à Turin le n°7 laissé sans propriétaire l'été dernier par Cristiano Ronaldo, rejoint Ciro Immobile en tête du classement des buteurs avec 18 réalisations.

En seconde période, le puissant milieu de terrain suisse Zakaria a aussi inauguré de la plus belle des façons son bail à la Juve en doublant la mise d'un tir croisé, sur un caviar cette fois d'Alvaro Morata (61e).

Le PSG facile vainqueur à Lille

Le Paris SG s'est facilement imposé dimanche en Ligue 1 chez le champion de France en titre, Lille (5-1), creusant l'écart en tête du classement à neuf jours de recevoir le Real Madrid, en 8e de finale de Ligue des champions.

Les Parisiens, leaders avec 13 points de plus que leur dauphin Marseille, ont notamment bénéficié de deux erreurs du gardien Ivo Grbic pour remporter le choc de la 23e journée, avec un doublé de Danilo Pereira et des buts de Lionel Messi, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé.

Le FC Barcelone, brillant, domine l'Atlético Madrid

Le FC Barcelone et ses recrues d'hiver ont surclassé le champion d'Espagne en titre, l'Atlético Madrid, 4-2, dimanche, au Camp Nou, lors de la 23e journée de Liga, et continuent leur remontée au classement, 4e à 12 points du Real Madrid, qui reçoit Grenade à 21h.

Les Colchoneros ont ouvert la marque par Yannick Carrasco à la 8e, mais les Blaugranas ont ensuite déroulé avec quatre buts de Jordi Alba (10e), Gavi (21e), Ronald Araujo (43e) et Dani Alvés (49e), exclu en fin de partie (69e) quelques minutes après la réduction de l'écart par Luis Suarez, de la tête (58e).

Dortmund humilié par Leverkusen

Sans son buteur Erling Haaland blessé, Dortmund a été balayé 5-2 dimanche à domicile par le troisième Leverkusen, et laisse le Bayern Munich s'envoler en tête de la Bundesliga avec neuf poi

(L'essentiel)

Ton opinion