Concert au Seven Casino – Louis Bertignac fait rimer griffes avec riffs

Publié

Concert au Seven CasinoLouis Bertignac fait rimer griffes avec riffs

AMNÉVILLE - Nom d'un chien, quel album! Louis Bertignac avait prévenu, pour son septième disque solo, l'ex- Téléphone avait envie de refaire du bruit et faire hurler sa guitare. Et il a tenu parole…

Qui viendra donc assister au concert de l'ami Louis, ce soir au Seven Casino d'Amnéville, devrait donc être gâté côté riffs.

C'est que «Grizzly… (Ça c'est vraiment moi)» en est rempli jusqu'à l'ultime note du dernier des treize titres. Berti' a choisi de se consacrer sur ce qu'il fait de mieux, la gratte. Laissant le choix des mots à Boris Bergman, le parolier d'Alain Bashung, ce qui n'est pas le plus vilain des choix. De quoi faire un disque bien léché, bien nerveux, bien produit qui laisse augurer maintenant de belles heures «en live»… Car, comme à son habitude, c'est sur scène que Louis Bertignac reste le plus savoureux.

Comme il l'avait fait en décembre dernier lors de la «Rock party» organisée au Galaxie, le gratteux devrait encore offrir un set bien électrique. Bien éclectique également, avec aussi bien ses tubes («Cendrillon», «Ces idées-là», «Vas-y guitare» et autres «Frôleuses») que les refrains de ses idoles. Côté fans, d'ailleurs, les paris sont déjà pris pour savoir si le vieil ours grondera plutôt sur «Satisfaction» ou sur «Paint it black»…

Pour chauffer l'audience, on pourra compter, jeudi soir, sur les rockers de Grenwich Cavern. Grrrrrrrrrr!

Louis Bertignac, jeudi soir, à partir de 20h, au Seven Casino d'Amnéville (avec Greenwich Cavern en 1re partie). Prix: 23 euros.

Ton opinion