Remplacement – Lucien Thiel pour suppléer Jean-Louis Schiltz

Publié

RemplacementLucien Thiel pour suppléer Jean-Louis Schiltz

LUXEMBOURG - Selon toute vraisemblance, les députés CSV désigneront, lundi, Lucien Thiel comme chef de fraction.

Jean-Louis Schiltz (au milieu) s'est retiré de la vie politique et Lucien Thiel (à d.) devrait devenir chef de fraction CSV ce lundi. (ediptress)

Jean-Louis Schiltz (au milieu) s'est retiré de la vie politique et Lucien Thiel (à d.) devrait devenir chef de fraction CSV ce lundi. (ediptress)

Directeur de l'ABBL (Association des banques et banquiers, Luxembourg) jusqu'en 2004, Lucien Thiel a le profil idéal. Élu dans le Centre comme Jean-Louis Schiltz, issu du secteur privé comme l'ancien chef de la fraction des députés chrétiens-sociaux, Lucien Thiel devrait fort logiquement être nommé à sa place lundi.

Si plusieurs scénarios restent toutefois plausibles, c'est bien la piste Lucien Thiel qui apparaît la plus vraisemblable. Député depuis 2004, Lucien Thiel, 68 ans depuis le 14février, occupe également la position de vice-président de la fraction parlementaire CSV aux côtés de Marc Spautz. S'il pouvait aussi espérer prendre la place de Jean-Louis Schiltz à la tête des vingt-six députés chrétiens-sociaux, le profil de militant syndical du natif de Schifflange devrait pour le coup le desservir.

Chargé de diriger la commission parlementaire anticrise fin 2008, Lucien Thiel est aussi président de la commission de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et membre de la commission des Finances et du Budget. Nommé plusieurs fois rapporteur du budget, ses connaissances pointues de plusieurs dossiers «chauds» joueront aussi en sa faveur au moment de le choisir comme remplaçant de Jean-Louis Schiltz.

Patrick Théry

Ton opinion