Transport aérien – Lufthansa prévoit plus de 8 000 embauches en 2018

Publié

Transport aérienLufthansa prévoit plus de 8 000 embauches en 2018

Le géant allemand a annoncé lundi vouloir embaucher plus de 8 000 personnes en 2018 pour accompagner son développement, et notamment l'essor de sa compagnie à bas coûts Eurowings.

Plus de 4 000 stewards et hôtesses de l'air seront recrutés.

Plus de 4 000 stewards et hôtesses de l'air seront recrutés.

AFP

Le groupe, propriétaire des compagnies Lufthansa, Eurowings, Swiss, Brussels et Austrian Airlines, «va embaucher plus de 8 000 nouveaux collaborateurs cette année», a-t-il annoncé dans un communiqué. Numéro un européen du secteur en chiffre d'affaires, il prévoit notamment d'embaucher plus de 4 000 stewards et hôtesses de l'air, dont environ 2 500 pour la seule compagnie Lufthansa.

Eurowings, en pleine expansion dans le ciel européen, cherche pour sa part à recruter 2 700 personnes (pilotes, personnel de cabine et personnel au sol) cette année et devrait faire appel à d'anciens employés d'Air Berlin. Ces derniers ont été invités à postuler chez elle, à des conditions financières moins intéressantes, depuis que la deuxième compagnie allemande, insolvable, a disparu à l'automne, laissant sur le carreau une bonne partie de ses 8 000 salariés.

120 000 salariés

Très solide financièrement, le numéro un allemand de l'aérien a repris l'offensive après des années marquées par les grèves à répétition de son personnel et la concurrence accrue des transporteurs à bas coût comme easyJet et Ryanair. Le groupe de 120 000 salariés, prétendant à la reprise partielle de la compagnie italienne en difficulté Alitalia, entend jouer un rôle majeur dans la consolidation du secteur à l’œuvre en Europe.

Face aux réticences de Bruxelles, il a dû récemment renoncer à mettre la main sur Niki, filiale autrichienne d'Air Berlin, et se contenter de la petite filiale LGW. En 2017, il avait embauché environ 3 000 personnes, a indiqué un porte-parole. En prenant en compte les départs de personnel, ses effectifs devraient croître cette année de «plusieurs milliers» de personnes, a affirmé ce dernier.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion