Contrôle de l'ITM – Lux-Airport épinglé pour des refus de congés

Publié

Contrôle de l'ITMLux-Airport épinglé pour des refus de congés

LUXEMBOURG - Lux-Airport aurait refusé des demandes de congés de manière illégale à de nombreux salariés selon un contrôle mené par l'Inspection du travail et des mines.

La majorité des refus concerneraient les salariés du département de sûreté.

La majorité des refus concerneraient les salariés du département de sûreté.

Editpress

La majorité des refus concerneraient les salariés du département de sûreté, qui sont près de 200 et dont une trentaine avaient envoyé une réclamation dans le courant du mois d'août. «Le nombre des demandes de congés refusés ne cesse d'accroître», précise Hubert Hollerich, de l'OGBL. Plusieurs salariés auraient également accumulé 40 jours de congés non pris.

Après avoir pris connaissance du problème, l'Inspection du travail et des mines (ITM) a donc effectué un contrôle le 28 août dernier et affirme que «le congé des salariés n'a pas été accordé et n'a pas été pris», ne respectant pas les articles L-233-9 et L-233-10 du Code du travail. L'ITM rappelle également que 351 demandes de congés ont été refusées entre le 1er janvier 2013 et le 21 août, soit 16,6% des demandes introduites.

«C'est la première fois que Lux-Airport est confronté à un tel contrôle. Je trouve cela positif et nous serons encore plus vigilants pour faire respecter le Code du travail», précise le CEO Fernand Brisbois à L'essentiel Online. Lux-Airport devra donc, dans les quatre prochains mois, faire parvenir à l'ITM tous les refus de congés avec la raison mentionnée. Selon le Code du travail, plus de trois refus de congés sont considérés comme un manquement grave.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion