Au Luxembourg – Luxair redoute déjà un mois de janvier noir

Publié

Au LuxembourgLuxair redoute déjà un mois de janvier noir

LUXEMBOURG - Après une période faste pendant les fêtes, Luxair constate une chute des réservations pour le mois de janvier. Et d'autres difficultés...

Luxair et Luxairtours constatent dès à présent «une baisse des réservations en janvier par rapport à la tendance de ces derniers mois». 


© Editpress/Herve Montaigu

Luxair et Luxairtours constatent dès à présent «une baisse des réservations en janvier par rapport à la tendance de ces derniers mois».


© Editpress/Herve Montaigu

Editpress/Hervé Montaigu

Même si la situation épidémiologique était loin d'être idéale fin décembre, Luxair a enregistré 55 000 passagers pendant les fêtes, selon Gilles Feith, CEO de la compagnie. Lequel tenait à rappeler, lundi sur RTL, que 2021 était à nouveau compliquée pour le secteur des voyages, malgré un rebond observé à partir de l’été. Toutefois, après cette période qualifiée de «très encourageante», en lien avec «la volonté des voyageurs de s'évader», Luxair et Luxairtours constatent dès à présent «une baisse des réservations en janvier par rapport à la tendance de ces derniers mois».

La lourdeur des règles imposées à la clientèle couplée aux prévisions de la propagation du variant Omicron n'y est pas étrangère. Et si la compagnie se félicite de n'avoir dû «annuler aucun de ses vols en raison de la contamination ou de la mise en quarantaine de ses pilotes ou membres d'équipage», la société aéronautique «déplore actuellement un taux d'absentéisme très fort, de l'ordre de 10 à 13% dans certains services», chose qui «engendre des difficultés de planification». Tout en précisant que «tous les cas ne sont pas liés au Covid».

À l'heure actuelle, sur les 2 900 salariés qu'emploie la compagnie, entre 200 et 300 sont toujours concernés par le chômage partiel, et ce, à raison de plusieurs jours par mois.

(L'essentiel/Jean-François Colin)

Ton opinion