Déficit – Luxembourg veut faire de ses comptes un exemple

Publié

DéficitLuxembourg veut faire de ses comptes un exemple

LUXEMBOURG - La capitale enregistre son premier déficit depuis 15 ans. Il est moins important que prévu.

Les responsables de la Ville ont mis une dizaine de projets «entre parenthèses» pour les cinq prochaines années.

Les responsables de la Ville ont mis une dizaine de projets «entre parenthèses» pour les cinq prochaines années.

dr

73 millions d’euros, c’était le déficit que craignaient les responsables de la capitale pour 2009. En réalité, il est de 33 millions. 18 millions d’euros pèseront sur les réserves, s’y ajoutent 15 millions prévus pour des travaux terminés après la fin de l’année. «Notre politique de crise consistant à faire des économies sur le fonctionnement et de garder les investissements à un haut niveau a porté ses fruits», estime l’échevin vert responsable des finances, François Bausch.

Les administrations de la Ville ont dépensé 16,4 millions de moins que prévu par le budget. Des économies de fonctionnement qui n’ont conduit à aucune fermeture de service ni aucun licenciement, précise-t-il. «Rien qu’en sensibilisant nos services, ils ont réussi à dépenser 16 millions de moins depuis le printemps 2009.

C’est beaucoup plus d’économies que les 13 millions d’euros que l’État compte faire sur le fonctionnement des ministères. Nous sommes convaincus qu’il reste de la marge». Pour les cinq prochaines années, les responsables assurent pouvoir garder la Ville sans dettes, grâce aux réserves d’environ 120 millions d’euros. Des projets comme le pont cyclable de Neudorf, l’extension du Conservatoire ou un parc de skate attendront un renflouement des caisses.

Sarah Brock

Ton opinion