Ateliers – Lycéens face aux pratiques dangereuses

Publié

AteliersLycéens face aux pratiques dangereuses

PÉTANGE - 360 lycéens fréquentent des ateliers de sensibilisation au cours de cette semaine.

Les lycéens ont testé les lunettes «simulant l'alcoolémie», histoire de constater les effets de l'alcool.

Les lycéens ont testé les lunettes «simulant l'alcoolémie», histoire de constater les effets de l'alcool.

«Cannabis, alcool, violence à l'école et relations sexuelles sont des sujets qui les concernent au quotidien». Pour Charline, éducatrice à la Maison des jeunes de Pétange, les thèmes des ateliers organisés à la Maison de la culture «A Rousen» coulaient de source. Jusqu'à vendredi, 360 élèves des lycées Nic-Biever à Dudelange et Mathias-Adam à Pétange y participent. Pas question de les juger, mais plutôt de les sensibiliser sur les risques inhérents à certaines pratiques dangereuses. «Quand j'entends parler d'alcool au volant, j'ai les visages de certains amis qui me viennent à l'esprit...», reconnaît Djina, 16 ans.

Si tous reconnaissent le bien-fondé des conseils des intervenants, la plupart constatent un discours radicalement différent dans la cour du lycée: «Le fait de boire et de fumer du cannabis rend cool au lycée... Je ne considère pas ces substances comme de véritables drogues d'ailleurs», témoigne Bédir, 15 ans.

Un avis qui ne surprend pas les animateurs présents: «Certains ont tendance à relativiser les effets du cannabis», pointe Yves, tandis que sa collègue Jennifer remarque des jeunes de plus en plus informés: «Qu'il s'agisse de la loi ou des risques liés à la consommation de cannabis, il ne faut pas se leurrer, ils sont au courant».

(Thomas Holzer)

Ton opinion