Polémique à Luxembourg-Ville – Lydie Polfer va recevoir la société de trottinettes

Publié

Polémique à Luxembourg-VilleLydie Polfer va recevoir la société de trottinettes

LUXEMBOURG - Le dossier des trottinettes en libre-service, déposées «sauvagement», avance. La société Bird doit rencontrer la bourgmestre de la capitale.

La société Bird indique être «impatiente» de rencontrer les autorités et ne souhaite faire «aucun commentaire» sur les déclarations de Lydie Polfer.

La société Bird indique être «impatiente» de rencontrer les autorités et ne souhaite faire «aucun commentaire» sur les déclarations de Lydie Polfer.

Editpress

La polémique qui entoure les nouvelles trottinettes électriques en libre-service, installées à la hâte en début de semaine au Glacis, pourrait connaître une suite dans les prochains jours. Un porte-parole européen de la société américaine Bird, à l'origine de cette initiative inattendue, indique qu'une rencontre avec des représentants de la Ville de Luxembourg a été programmée. Ce qu'a confirmé à L'essentiel la bourgmestre Lydie Polfer. Cette réunion devrait avoir lieu, «la semaine prochaine», au Grand-Duché.

Il y a quelques jours, Lydie Polfer avait vivement réagi à cette installation, dénonçant la méthode de l'entreprise et la dangerosité des trottinettes et de leur implantation. Rappelons que Luxembourg-Ville n'a jamais été favorable au développement de ce mode de transport. «Nous avons fait part à la Ville de notre intention de procéder au lancement avant de le faire», se défend la société Bird, indiquant être «impatiente» de rencontrer les autorités et ne souhaitant faire «aucun commentaire» sur les déclarations de Lydie Polfer qui menaçait de faire saisir par la police les trottinettes.

Installées en pleine nuit à Montréal aussi

«Vu le nombre de personnes qui ont déjà essayé notre service au Luxembourg, il y a clairement une forte demande», poursuit Bird, qui souhaite donc réellement s'implanter dans la capitale du Grand-Duché et répondre aux «préoccupations» de la bourgmestre. Cette dernière avait évoqué le besoin de trouver un compromis et d'encadrer au maximum l'installation de trottinettes électriques.

Les trottinettes de la compagnie sont présentes dans une centaine de villes à travers le monde, dont Paris. À Montréal, au Canada, elles avaient débarqué de la même manière qu'à Luxembourg, en pleine nuit à la mi-septembre.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Ton opinion