Sportive luxembourgeoise – Lynn Jung va jouer aux ninjas à la télévision

Publié

Sportive luxembourgeoiseLynn Jung va jouer aux ninjas à la télévision

LUXEMBOURG - Cet été, la télévision allemande part à la recherche du meilleur «Ninja Warrior». La freerunner luxembourgeoise Lynn Jung tentera sa chance.

Lynn Jung va pouvoir montrer tous ses talents à la télévision. La sportive luxembourgeoise, qui est l'une des meilleures freerunners d'Europe, va participer à l'émission «Ninja Warrior», diffusée en Allemagne sur RTL. Ce rendez-vous musclé met en compétition 240 participants originaires de cinq pays. Les candidats vont devoir se frotter à un parcours d'obstacles surplombant un bassin. Une fois à l'eau, c'est l'élimination. En finale, les meilleurs doivent franchir l'ultime épreuve, le «Mount Midoriyama», pour tenter de décrocher un chèque de 100 000 euros.

Si la jeune femme de 27 ans, qui a été sélectionnée lors d'un casting à Cologne, espère naturellement repartir avec cette jolie somme, rien n'est moins sûr. Les candidats ne peuvent en effet pas tester le parcours avant l'émission. «Je pense pouvoir passer facilement certains obstacles. Mais je pourrais aussi bien me retrouver dans l'eau très rapidement», confie la jeune femme.

«Je fais partie des candidats les plus forts»

Le show sera diffusé cet été sur RTL. En attendant, Lynn Jung peut se préparer à affronter quelques grosses pointures, comme l'ancien footballeur allemand David Odonkor ou la triple championne du monde de boxe Nicole Wesner. La jeune femme reste optimiste. «Je n'ai pas réfléchi longtemps avant d'envoyer ma candidature avec les vidéos de mes entraînements. J'ai les compétences requises», estime-t-elle.

Lynn Jung devrait rapidement être fixée sur son sort. Les premiers tournages auront lieu du 19 au 24 mai, à la Dm-Arena de Karlsruhe. L'émission sera animée par le présentateur sportif Frank Buschmann, sa collègue Laura Wontorra et Jan Köppen.

Lynn Jung était venue s'exercer dans les locaux de «L'essentiel».

Un avant-goût de l'émission

(Jan Morawski/L'essentiel)

Ton opinion