Guerre en Ukraine: Lyssytchansk, en proie à de violents combats, est-elle encerclée par les Russes?

Guerre en UkraineLyssytchansk, en proie à de violents combats, est-elle encerclée par les Russes?

Le président russe Vladimir Poutine a lancé le 24 février, à l'aube, une invasion de l'Ukraine. Suivez la situation en temps réel.

1 / 376
02.07 Les combats à Lyssytchansk sont âpres.

02.07 Les combats à Lyssytchansk sont âpres.

AFP
2.07 Kiev dénonce la «terreur russe» après des frappes meurtrières.

2.07 Kiev dénonce la «terreur russe» après des frappes meurtrières.

AFP
01.07 Les enfants de Kiev retourneront à l'école en septembre.

01.07 Les enfants de Kiev retourneront à l'école en septembre.

AFP
samedi, 02.07.2022
11:45

Les séparatistes prorusses disent avoir encerclé Lyssytchansk

Les séparatistes soutenus par l'armée russe ont affirmé samedi avoir «totalement» encerclé Lyssytchansk, dans l'est de l'Ukraine, un ville-clé au coeur d'intenses combats ces derniers jours.

«Aujourd'hui, la milice populaire de Lougansk (l'armée séparatiste, ndlr) et les forces armées russes ont occupé les dernières hauteurs stratégiques, ce qui nous permet d'affirmer que la localité de Lyssytchansk est totalement encerclée», a indiqué un représentant de l'armée séparatiste de Lougansk, Andreï Marotchko, cité par l'agence de presse russe TASS.

10:00

Kiev dénonce la «terreur russe» après des frappes meurtrières

L'Ukraine a dénoncé une «terreur russe délibérée» et renouvelé ses appels pour obtenir des systèmes anti-missiles occidentaux après des frappes meurtrières dans la région d'Odessa, au moment où les forces de Kiev affrontent une situation «extrêmement difficile» à Lyssytchansk, ville clé dans la bataille du Donbass.

Selon les autorités militaires et civiles ukrainiennes, 21 personnes au moins, dont un garçon de 12 ans, ont été tuées vendredi avant l'aube par trois missiles russes ayant détruit «un grand immeuble» et «un complexe touristique» à Serguiïvka, localité sur le littoral de la mer Noire, à environ 80 km d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine.

«Il s'agit d'une terreur russe délibérée et non de quelques erreurs ou d'une frappe de missile accidentelle», a dénoncé tard vendredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les autorités locales assurent qu'«il n'y avait pas la moindre cible militaire» à l'endroit des frappes.

vendredi, 01.07.2022
21:00

21 morts dans des frappes de bombardiers stratégiques près d'Odessa

Au moins 21 personnes ont été tuées dans des frappes de bombardiers stratégiques en pleine nuit sur des immeubles de la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine, a affirmé Kiev vendredi, un nouvel acte de «terreur» russe selon le président Volodymyr Zelensky.

D'après le commandement ukrainien du front sud, ce sont des Tupolev Tu-22, des avions datant de la Guerre froide et conçus pour emporter des charges nucléaires, qui ont lâché de la mer Noire des missiles Kh-22 contre des bâtiments civils d'une petite ville côtière au sud d'Odessa.

20:23

Washington envoie munitions et défense anti-aérienne à l’Ukraine

Le Pentagone a annoncé vendredi un nouvelle aide militaire à l’Ukraine, d’un montant de 820 millions de dollars, comprenant des missiles, des obus et des outils de défense anti-aérienne, pour faire face à l’armée russe au sud et à l’est du pays en guerre. Ce 14e ensemble de matériels inclut deux systèmes anti-aériens, quatre radars de contre-batterie, des nouveaux missiles pour les lance-roquettes multiples américains Himars, récemment arrivés sur le champ de bataille, et jusqu’à 150 000 obus de 155 mm.

Les systèmes de défense anti-aérienne, les NASAMS, peuvent tirer des missiles sol-air de courte et moyenne portée. Ils sont fabriqués par l’américain Raytheon et le groupe norvégien Kongsberg.

18:37

L'armée ukrainienne accuse les Russes d'avoir tiré des bombes au phosphore sur l'île aux Serpents

L'armée ukrainienne a accusé vendredi soir les Russes d'avoir tiré des bombes au phosphore sur l'île aux Serpents dans la mer Noire, d'où les forces de Moscou se sont retirées jeudi après avoir été chassées par les Ukrainiens.

«Vers 18h, les forces armées russes ont effectué à deux reprises une attaque aérienne avec des bombes au phosphore sur l'île aux Serpents», a écrit sur Telegram le commandant en chef ukrainien, Valeriï Zaloujniï, accusant Moscou «de ne pas respecter ses propres déclarations». La veille, l'armée russe avait indiqué s'être retirée de ce territoire symbolique «en signe de bonne volonté», après avoir «accompli» les «objectifs fixés».

16:24

La Norvège annonce un don de près d’un milliard d’euros à l’Ukraine

La Norvège a annoncé vendredi un don de près d’un milliard d’euros à l’Ukraine sur deux ans, à l’occasion d’une visite dans le pays de son Premier ministre Jonas Gahr Støre.

Ce don important de 10 milliards de couronnes norvégiennes (environ 970 millions d’euros), qui vient s’ajouter à de précédentes aides annoncées par Oslo, doit servir à de «l’aide humanitaire, la reconstruction du pays, des armes et le soutien au fonctionnement des autorités» ukrainiennes, indique le gouvernement norvégien dans un communiqué.

14:42

Querelle du borchtch: Moscou dénonce le «nationalisme» ukrainien

La diplomatie russe a dénoncé et tourné en dérision vendredi l’annonce par l’UNESCO que la culture du borchtch ukrainien était en péril, une annonce saluée comme une victoire par Kiev en plein conflit armé avec Moscou.

«S’il faut expliquer au monde ce qu’est le nationalisme kiévien contemporain, j’évoquerais ce fait: le houmous et le riz pilaf sont reconnus comme les plats nationaux de plusieurs pays. Mais, si je comprends bien, l’ukrainisation s’applique pour tout. Ce sera quoi ensuite? Les cochons seront reconnus comme un produit national ukrainien?», a écrit sur Telegram la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

14:41

Les écoles de Kiev rouvriront en septembre en présentiel

Les écoles à Kiev rouvriront au 1er septembre et l’éducation y sera dispensée en présence des élèves, ont annoncé vendredi les autorités de la capitale ukrainienne. Les établissements, qui ont travaillé en ligne depuis l’invasion russe lancée le 24 février, sont fermés actuellement du fait des vacances scolaires d’été.

«La mission la plus importante à la rentrée est d’assurer la sécurité des élèves et des enseignants», a indiqué Olena Fidanian, cheffe du département de l’éducation et de la science à la mairie, dans un communiqué.

Les environs des bâtiments seront inspectés pour exclure la présence d’engins explosifs et des abris antiaériens dans les écoles seront approvisionnés en eau, en médicament et en d’autres produits de première nécessité.

12:30

Bulgarie: l'ambassadrice russe appelle à une rupture des relations diplomatiques

L'ambassadrice de Russie à Sofia a prôné, vendredi, une rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, après le refus de la Bulgarie de revenir sur la décision d'expulser 70 membres du personnel diplomatique russe.

«Malheureusement, notre appel au ministère des Affaires étrangères a été ignoré» a déploré Eleonora Mitrofanova, dans un message publié sur le réseau social Facebook.

«J'ai donc l'intention d'aborder sans délai avec les dirigeants de mon pays la question de la fermeture de l'ambassade de Russie en Bulgarie, qui entraînera inévitablement celle de la mission diplomatique bulgare à Moscou», a-t-elle déclaré.

12:25

Frappes russes près d’Odessa : Berlin dénonce une attaque «inhumaine»

L’Allemagne a qualifié «d’inhumaines et cyniques» vendredi les frappes de l’armée russe sur un immeuble d’habitations civiles près d’Odessa, en Ukraine, qui ont fait au moins 18 morts, selon les services d’urgence ukrainiens.

«Le gouvernement fédéral condamne l’attaque à la roquette par l’armée russe (...) La partie russe, qui parle une nouvelle fois de dommages collatéraux, est inhumaine et cynique», a déclaré le porte-parole du gouvernement Steffen Hebestreit.

10:00

Le drapeau de l'Union européenne déployé au Parlement à Kiev

Un drapeau de l'UE a été installé au siège du parlement, à côté du drapeau jaune et bleu de l'Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré vendredi que l'Ukraine et l'UE entamaient un nouveau chapitre de leur histoire, après l'acceptation de la candidature de son pays.

«Maintenant, nous ne sommes plus proches. Maintenant nous sommes ensemble», a dit M. Zelensky devant le parlement ukrainien, saluant le début d'un nouveau chapitre dans l'histoire des rapports de son pays avec l'Union européenne.

07:05

L’UE appelle l’Ukraine à accélérer les réformes contre la corruption

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen (photo), a appelé vendredi, l’Ukraine, à accélérer ses réformes contre la corruption, assurant le pays du soutien des Vingt-Sept, sur «la longue route» vers l’adhésion à l’UE.

Ursula von der Leyen a loué les réformes déjà menées et les institutions mises en place pour créer «une machine anti-corruption impressionnante», dans un discours en visioconférence devant les députés ukrainiens. «Mais désormais ces institutions ont besoin de moyens d’action et des bonnes personnes aux postes de responsabilités», a-t-elle estimé.

afp
04:29

Le bilan de la frappe sur Odessa passe à 18 morts

Au moins 18 personnes ont été tuées lors de frappes sur des immeubles de la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine, selon Kiev, au moment où l'armée vient d'y reprendre aux Russes un îlot stratégique pour la maîtrise des routes maritimes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux missiles ont été tirés par un «avion stratégique» depuis la mer Noire, frappant des immeubles, selon les services d'urgence ukrainiens.

Le nouveau bilan est monté à 18 morts, dont deux enfants, et 30 blessés, a indiqué le numéro deux de l’administration présidentielle Kirilo Timochenko sur Telegram.

02:21

L’Ukraine a commencé à exporter de l’électricité vers l’UE

L’Ukraine a commencé à exporter de l’électricité de manière «significative» vers l’Union européenne, via la Roumanie, a annoncé jeudi soir le président Volodymyr Zekensky. «Une étape importante de notre rapprochement avec l’Union européenne a été franchie» jeudi, a déclaré le président de l’Ukraine, dont la candidature à l’UE a été entérinée la semaine dernière par les Vingt-Sept.

Kiev «a commencé à exporter de manière significative de l’électricité vers le territoire de l’UE, vers la Roumanie», a-t-il affirmé dans une allocution vidéo, et «ce n’est qu’une première étape». «Nous nous préparons à augmenter les livraisons», a-t-il ajouté, en soulignant que «l’électricité ukrainienne peut remplacer une part considérable du gaz russe consommé par les Européens. «Ce n’est pas seulement une question de revenus d’exportation pour nous, c’est une question de sécurité pour l’Europe entière», a-t-il insisté.

00:27

Dix morts dans un tir de missile sur la région d’Odessa

Dix personnes ont été tuées dans un tir de missile sur la région d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi un haut-responsable ukrainien.

«Le nombre de morts dans un immeuble d’habitation est monté à dix», a annoncé le porte-parole de l’administration de la région d’Odessa Serguiï Bratchouk.

jeudi, 30.06.2022

Poutine a reçu un message de Zelensky

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé jeudi, avoir remis à son homologue russe, Vladimir Poutine, un message du dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky, sans en révéler le contenu. «J’ai remis un message du président Zelensky au président Poutine», a-t-il déclaré, après une rencontre avec son homologue russe à Moscou, selon une traduction en russe de ses propos.

«J'ai exprimé ma volonté à aider à mettre en place une communication entre les deux présidents», a précisé M. Widodo. «L'Indonésie n'a pas d'intérêt autre que celui que la guerre se termine le plus vite possible», a-t-il souligné, en appelant «tous les dirigeants mondiaux à faire renaître l'esprit de coopération».

«Même si la situation est encore compliquée, il faut avancer vers un règlement et commencer un dialogue», a encore déclaré M. Widodo, qui a été reçu au Kremlin au lendemain d'une visite en Ukraine. Pour sa part, M. Poutine a remercié Joko Widodo pour des «pourparlers productifs», en se disant «convaincu» que les accords obtenus jeudi lors de ces discussions allaient contribuer à «renforcer davantage le partenariat russo-indonésien».

17:07

Situation «extrêmement difficile» à Lyssytchansk, évacuations impossibles

La situation à Lyssytchansk, ville de l'Est de l'Ukraine sous pression de l'armée russe, est «extrêmement difficile» avec des bombardements «très puissants», rendant impossibles les évacuations de civils, a annoncé jeudi le gouverneur régional.

«Il y a beaucoup de bombardements et depuis plusieurs directions. L'armée russe s'est approchée depuis différentes directions vers Lyssytchansk», a indiqué Serguiï Gaïdaï dans une vidéo sur Telegram, indiquant toutefois que les forces de Moscou restaient «à la périphérie» de la ville, où ne se déroulent pas de combats de rues dans l'immédiat.

17:04

Washington gèle plus d'un milliard de dollars d'avoirs aux Etats-Unis d'un oligarque russe

Le Trésor américain a annoncé jeudi le gel d'avoirs supérieurs à un milliard de dollars d'une société basée aux États-Unis et contrôlée par l'oligarque et homme politique russe Suleiman Kerimov, déjà sanctionné par Washington.

Une enquête des autorités américaines a «révélé que Kerimov a utilisé une série complexe de structures légales et d'hommes de paille pour dissimuler ses intérêts dans Heritage Trust», une société implantée dans le Delaware (est des États-Unis), affirme le Trésor dans un communiqué.

15:45

Le président indonésien dit avoir remis à Poutine un message de Zelensky

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé jeudi avoir remis à son homologue russe Vladimir Poutine un message du dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky, sans en révéler le contenu. «J'ai remis un message du président Zelensky au président Poutine», a-t-il déclaré après une rencontre avec son homologue russe à Moscou, selon une traduction en russe de ses propos.

«Et j'ai exprimé ma volonté à aider à mettre en place une communication entre les deux présidents», a précisé M. Widodo. «L'Indonésie n'a pas d'intérêt autre que celui (...) que la guerre se termine le plus vite possible», a-t-il souligné, en appelant «tous les dirigeants mondiaux à faire renaître l'esprit de coopération».

14:00

Erdogan appelle à «intensifier» les efforts de paix en Ukraine

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé jeudi à Madrid «intensifier» les efforts en faveur d'un «cessez-le-feu durable» en Ukraine.

«Nous devons intensifier les efforts diplomatiques en faveur d'un cessez-le-feu durable en Ukraine. Pour la Turquie il n'y aura pas de perdants avec la paix», a-t-il déclaré devant la presse à la clôture du sommet de l'Otan.

5284 commentaires