Aloe Blacc – «Ma musique, une lumière qui doit percer l'obscurité»

Publié

Aloe Blacc«Ma musique, une lumière qui doit percer l'obscurité»

Le chanteur américain Aloe Blacc a dévoilé récemment l'album «All Love Everything», après sept années sans disque pour s'occuper de sa famille.

LOS ANGELES, CALIFORNIA - JANUARY 19: Singer Aloe Blacc performs at the Women's March California 2019 on January 19, 2019 in Los Angeles, California. Demonstrations are slated to take place in cities across the country in the third annual event aimed to highlight social change and celebrate women's rights around the world.   Sarah Morris/Getty Images/AFP

LOS ANGELES, CALIFORNIA - JANUARY 19: Singer Aloe Blacc performs at the Women's March California 2019 on January 19, 2019 in Los Angeles, California. Demonstrations are slated to take place in cities across the country in the third annual event aimed to highlight social change and celebrate women's rights around the world. Sarah Morris/Getty Images/AFP

AFP/Sarah Morris

L'Américain a une voix reconnaissable entre toutes. Ses tubes «I Need A Dollar», «Wake Me Up» avec Avicii ou encore «Never Be Alone» avec David Guetta sont passés en boucle sur les radios. C'est dans un registre plus soul qu'Aloe Blacc s'illustre sur son troisième disque, «All Love Everything».

Pourquoi avoir attendu sept ans pour sortir un nouvel album?

Aloe Blacc: Même si j'ai enregistré et publié pas mal de choses durant ce laps de temps, je me suis concentré avant tout sur ma famille, avec une fille née en 2013 et un fils en 2015.

Ce thème est d'ailleurs le fil rouge de votre disque.

Oui. Ce disque a été entièrement inspiré par mon rôle de père et par la relation que j'ai avec mes enfants et ma femme. Souvent, les artistes se créent des personnages pas très réalistes pour plaire aux fans et les emmener dans un conte de fées. Ça, ce n'est pas moi. Je préfère raconter de vraies histoires. Je suis bien plus un Bill Withers qu'un Michael Jackson!

Vos morceaux sont souvent très positifs.

Ça a toujours été mon but. Il y a bien assez de noirceur dans les médias, à la télévision, au cinéma ou dans la musique. Ce que je fais doit être la lumière qui perce l'obscurité.

Vous êtes assez à l'aise dans tous les styles.

Merci! C'est dû à mes débuts dans le hip-hop où tu samples beaucoup de choses. J'ai conservé cet état d'esprit qui me permet d'aller emprunter des trucs dans chaque style musical.

(L'essentiel)

Ton opinion