Présidentielle en France – Macron en tête, talonné par Le Pen dans les derniers sondages

Publié

Présidentielle en FranceMacron en tête, talonné par Le Pen dans les derniers sondages

Emmanuel Macron est annoncé en tête du premier tour de l'élection présidentielle, plus que jamais talonné par Marine Le Pen, à bonne distance de Jean-Luc Mélenchon, selon les ultimes enquêtes de cinq instituts de sondage.


afp

Le chef de l'État sortant recueille 26% d'intentions de vote pour les instituts Elabe, OpinionWay et Ifop Fiducial, 26,5% selon Ipsos Sopra Steria et 27% d'après l'étude de Harris Interactive. Mme Le Pen est donnée à 22% par OpinionWay, 23% par Ipsos, 24% pour l'Ifop et Harris Interactive et 25% pour Elabe, soit à un point du chef de l'État.

Compte tenu de la marge d'erreur, l'ordre d'arrivée dimanche semble particulièrement incertain, d'autant que la courbe d'intentions de vote d'Emmanuel Macron n'a cessé de baisser ces derniers jours, a contrario de celle de Mme Le Pen, en constante hausse. En 2017, Emmanuel Macron avait recueilli 24,01% des suffrages exprimés contre 21,30% pour sa concurrente d'extrême droite.

Jean-Luc Mélenchon, donné à 16,5% (Ipsos), 17% (OpinionWay, Ifop), 17,5% (Elabe) voire 18% (Harris Interactive), continue également sa progression mais semble hors d'atteinte du second tour. Au second tour, dans l'hypothèse où Emmanuel Macron affronterait Marine Le Pen, l'ensemble des études donnent toujours un faible avantage au chef de l'État, mais en constant rétrécissement et dans la marge d'erreur.

Une forte abstention prévue

Seul OpinionWay donne une confortable avance au président sortant (54% contre 46%), alors qu'Ipsos lui octroie 53% des intentions de vote (contre 47%), l'Ifop 52% (contre 48%), Harris interactive 51,5% (contre 48,5%) et Elabe 51% (contre 49%). Les cinq instituts mettent en outre en évidence un match entre Valérie Pécresse et Eric Zemmour pour la quatrième place au premier tour.

L'Ifop et Opinionway placent les deux candidats à égalité (9%), tandis qu'Elabe, Harris Interactive et Ipsos donnent un léger avantage à M. Zemmour (8,5% contre 8% pour les deux premiers; 9% contre 8,5% pour le troisième). La participation au premier tour est estimée entre 70% et 74% pour Elabe et Ipsos. OpinionWay table sur 71% et Harris Interactive et Ifop sur 73%. Bien qu'en hausse par rapport aux derniers jours, elle reste inférieure à la participation du premier tour de 2017 qui s'était établie à 77,77%.

Enquête OpinionWay pour Les Echos et Radio classique réalisée du 1er au 8 avril par questionnaire auto-administré en ligne selon la méthode des quotas auprès de 2 000 personnes inscrites sur les listes électorales. Marge d'erreur entre 1 et 2,2 points.

Enquête Ipsos Sopra Steria pour Le Parisien - Aujourd'hui en France et FranceInfo réalisée du 6 au 8 avril par internet selon la méthode des quotas auprès de 1 709 personnes inscrites sur les listes électorales. Marge d'erreur entre 1 et 2,4 points.

Enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 5 au 8 avril auprès de 3 016 personnes représentatives selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 0,8 et 1,8 point.

Enquête Harris Interactive - Toluna pour Challenges réalisée en ligne du 7 au 8 avril auprès d'un échantillon de 1 889 personnes inscrites sur les listes électorales selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1 et 2,3 points.

Enquête Elabe pour BFMTV, L'Express et SFR réalisée par Internet les 7 et 8 avril auprès de 1 691 personnes inscrites sur les listes électorales selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1 et 2,8 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

(AFP)

Ton opinion

39 commentaires