Politique en France – Macron remanie, Castaner nommé à l'Intérieur

Publié

Politique en FranceMacron remanie, Castaner nommé à l'Intérieur

Le président français, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Édouard Philippe, ont présenté le nouveau gouvernement, avec notamment Christophe Castaner à l'Intérieur.

Christophe Castaner fait partie des premiers politiciens à avoir suivi Emmanuel Macron, dans sa campagne électorale en 2016.

Christophe Castaner fait partie des premiers politiciens à avoir suivi Emmanuel Macron, dans sa campagne électorale en 2016.

AFP/Eric Feferberg

Le nouveau gouvernement d'Édouard Philippe a été présenté mardi matin, près de deux semaines après la démission du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. Il est remplacé par Christophe Castaner, jusqu'à présent ministre des Relations avec le Parlement et secrétaire général du parti La République en marche (LREM). À l'Intérieur, celui qui fait partie des premiers compagnons de route d'Emmanuel Macron, au début de sa campagne électorale, sera épaulé par le patron du renseignement, Laurent Nuñez, désigné secrétaire d'État, a annoncé l'Élysée. Peu après sa nomination, il a annoncé qu'il abandonnait ses fonctions au sein de sa formation politique.

D'autres postes sont concernés par le remaniement. Didier Guillaume, un ancien socialiste, remplace Stéphane Travert comme ministre de l'Agriculture, tandis que Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur depuis 2017, a été nommée à la tête d'un grand ministère des Territoires. De son côté, Franck Riester a été nommé ministre de la Culture, à la place de Françoise Nyssen. Marc Fesneau, un député du Modem, parti allié à celui d'Emmanuel Macron, a été nommé ministre auprès du Premier ministre, en charge des relations avec le Parlement, soit le poste qu'occupait Christophe Castaner.

Ce remaniement s'est fait attendre très longtemps, quasiment deux semaines, un délai inédit depuis la création de la Ve République en France. L'Élysée, palais du président de la République, indique présenter «une équipe renouvelée mais dont le mandat politique reste le même». «Cette équipe gouvernementale va inscrire son action dans la continuité de la politique menée par le gouvernement et du calendrier des réformes pour les mois à venir», a ajouté la présidence.

(L'essentiel)

Ton opinion